Le lisier passe désormais dans une rampe à pendillards

Sur le terrain
tonne cuma broonaise

L’épandage avec la rampe à pendillards diminue les odeurs et les pertes d’azote volatil. Largeur au choix : 12, 15 ou 18 m.

24/03/2017 - 08:00

La cuma de Broons (22) a changé une tonne de 15.700l par une Mauguin Citagri de 16.700l, équipée d’une rampe à pendillards de 18m. Un gros progrès dans la qualité et le confort de travail.

Partagez cet article: Le lisier passe désormais dans une rampe à pendillards

L’épandage réalisé avec une rampe à pendillards permet de déposer le lisier sans souiller toute la surface. Julien Fournier, un des adhérents de la cuma La Broonaise (Côtes-d’Armor), apprécie la rampe pour la diminution des odeurs lors de l’épandage et la possibilité d’incorporer le lisier par un déchaumage aussitôt derrière la tonne. «A la buse, il fallait attendre une demi-journée, sinon les roues du tracteur se chargeait en terre.»

Turbine de remplissage

Pour cette Mauguin Citagri de 16.700l, l’investissement s’est élevé à 102.500€. La tonne est équipée d’un bras tourelle avec une turbine de remplissage à l’extrémité. Le bac de rangement du bras reçoit une vanne hydraulique de vidange, elle est actionnée au champ avec l’inverseur du compresseur pour la mise en pression de la tonne. Le bras de pompage possède un tuyau coudé après la turbine permettant de bien vider les fosses. La cuma a choisi un compresseur volumétrique à lobes Jurop, refroidi par air injecté. C’est un compresseur sans lubrification et donc sans entretien. Un gros changement est attendu, la cuma ayant eu beaucoup d’entretien sur celui de la tonne précédente. Le nouveau est très silencieux. Le filtre à air doit juste être secoué tous les jours.

DPAE

La tonne se remplit en 3 min 10. L’opération peut se faire sans le compresseur, rien qu’avec la turbine. Dans ce cas, un interrupteur permet d’accoupler la vanne d’évent avec celle du bras tourelle. Le compresseur est seulement utile pour le lisier épais ou en fin de fosse. La tonne peut se vider par l’arrière et par l’avant (mode montagne). La vidange est régulée par un système DPAE, mais il est nécessaire de faire un étalonnage pour définir un coefficient, en fonction du lisier.

tonne cuma broonaise

La tonne peut se remplir sans compresseur avec la turbine. Le tuyau coudé après la turbine permet de bien vider les fosses.

Pas de bouchages

La rampe à pendillards de 18m est alimentée par deux broyeurs répartiteurs. On peut n’épandre qu’avec une demi-rampe, mais aussi en 12 ou 15m. La rampe est télescopique et des vannes ferment les descentes à partir des répartiteurs. Tous les lisiers passent sans problème dans la rampe et dans ses tuyaux de 40 mm de diamètre, grâce à la turbine de vidange. Mais des bouchages peuvent se produire en cas de corps étranger.

Freinage mixte

Le boitier en cabine est volumineux mais est équipé d’un joystick permettant de commander le bras de pompage facilement. L’alimentation hydraulique de la tonne demande un simple effet et un retour libre du tracteur. Le train roulant, de type boggie avec essieu suiveur, reçoit des pneumatiques en 650/65R26.5. Chaque adhérent utilise la tonne avec son tracteur. La puissance moyenne est de 170ch mais le plus petit est un 145ch. La tonne est équipée du freinage mixte.

Jean-Marc Roussel
Publicité
Simple Share Buttons