Deux moissonneuses-batteuses égarées sur l’autoroute dans l’Hérault

Quelque temps après un tracteur de vigneron, deux moissonneuses-batteuses : les gendarmes de l'Hérault vont de surprise en surprise avec les engins agricoles égarés sur l'autoroute A75.

Les deux chauffeurs dans les Bouches-du-Rhône se sont visiblement trompés de route.

Les conducteurs de ces deux moissonneuses, interceptées vendredi matin, étaient partis jeudi soir d’Arles (Bouches-du-Rhône) pour rejoindre Rodez (Aveyron) afin d’y continuer la campagne des moissons, raconte le groupement de gendarmerie de l’Hérault dans un communiqué.

« C’est une erreur de parcours au niveau de Lodève (Hérault) très certainement due à la fatigue qui les a conduits, peu avant 10H00, sur l’autoroute A75 en direction de Millau », expliquent les gendarmes. Alertés par un témoin, les forces de l’ordre sont venues escorter jusqu’à la sortie la plus proche les deux conducteurs en danger, « compte tenu de la vitesse très lente due à une forte pente sur ce secteur ainsi que la traversée du tunnel de l’Escalette ».

Les militaires ont aiguillé les deux « intrus » dans la bonne direction, les guidant jusqu’à une route départementale cette fois-ci. La gendarmerie s’est félicitée de sa « moisson de circonstance » puisque les deux conducteurs ont été verbalisés non seulement pour circulation non autorisée sur autoroute, mais aussi pour un défaut de plaque d’immatriculation.

Plus d’informations sur la réglementation routière à la moisson en cliquant sur : MOISSONNEUSE SUR LA ROUTE : DEUX RÉGIMES DE CIRCULATION

Entraid Vidéos

La fidélité a un prix…

Détruire un couvert en sol humide: pas facile!

Essai robot agricole Robotti : 70% d’herbicides en moins

Un gros matériel reste lourd, même avec des chenilles

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement