Une rétribution pour services environnementaux?

Gestion économique
rétributions pour services environnementaux, examen au Sénat

L’idée d’octroyer des paiements pour services environnementaux (PSE) est avancée de manière à mieux tenir compte des pratiques agricole vertueuses pour l’environnement.

13/12/2018 - 14:04

Le Sénat a étudié, sans l’adopter, une résolution qui autoriserait les paiements pour services environnementaux.

Partagez cet article: Une rétribution pour services environnementaux?

L’activité agricole génère un impact sur la préservation de l’environnement. C’est pourquoi l’idée d’accorder un paiement aux agriculteurs pour services rendus, est envisagée par certains responsables politiques. Une résolution a été présentée dans ce sens au Sénat, le 12 décembre.

Actuellement, aucune rémunération distincte n’est accordée aux agriculteurs pour leurs pratiques vertueuses pour les écosystèmes. Les dispositifs telles que les MAEC (mesures agro-environnementales et climatiques) visent seulement à indemniser les surcoûts ou les manques à gagner. La mise en œuvre de paiements pour services environnementaux (PSE) va plus loin. Il s’agirait d’une rémunération permanente des pratiques profitables à l’environnement et au climat.

La mise en œuvre de soutiens directs à l’agriculture au titre des plus-values environnementales qu’elle apporte, n’est pas seulement une question franco-française. Elle pourrait faire partie aussi des propositions mises sur la table dans le projet de réforme de la future PAC post 2020.

A lire aussi:

Agriculture et environnement : Didier Guillaume voudrait réconcilier  » paysans et citadins »

PAC : la grande fabrique 

Publicité
Simple Share Buttons