La traction animale, c’est moderne !

Le 5e Salon de la traction animale a montré que cette pratique ne relève pas des musées. Des applications se développent et les matériels se modernisent. Ce salon était organisé par le Lycée agricole de Montmorillon (Vienne), les 3 et 4 octobre 2013. Cet établissement dispense en effet des formations à la traction animale.

Le cheval est en effet sollicité aujourd’hui dans des travaux où le tracteur trouve des limites, comme le débardage en forêt ou la fauche en zone humide.

Il est aussi préféré au tracteur, par exemple pour des questions de respect du sol, par quelques viticulteurs et maraîchers. Enfin, des collectivités font désormais appel à des chevaux pour le ramassage scolaire, la collecte des déchets ou l’entretien du paysage. On parle même de « cheval territorial », sous les ordres d’un « meneur terrotirail ». Et qui dit chevaux, dit paille et foin, autrement dit des débouchés nouveaux pour l’agriculture.

Voir notre article précédent sur une cuma de traction animale.

 

salon traction animale collier Ce collier de travail fabriqué par Stéphanie Boudin (AFH) est en fonte d’aluminium et mousse à mémoire de forme. Léger, solide, réglable et confortable pour l’animal.

 

 

 

salon traction animale benne Une benne basculante hydraulique.
salon traction animale bineuse Une bineuse dernier cri, avec socs plats et moulinets de type « Kress ». Le guidage est toutefois manuel (pas de GPS RTK !).
salon traction animale cultivateur Un avant train doté d’un siège à suspension et d’un troisième point hydraulique pour le cultivateur.
salon traction animale disques Un matériel américain( Pioneer Equipment) car là bas aussi on utilise des chevaux, mais souvent en attelages de 2 ou 4. Tout est plus grand en Amérique…
salon traction animale mancheron  Ce prototype de mancheron amélioré est l’œuvre de l’association Hippotese, qui cherche notamment à moderniser les outils destinés aux chevaux. Elle collabore parfois avec l’association Adabio (autoconstruction de matériels agricoles).
 salon traction animale desherbage  Plus simple : l’animal peut servir simplement à porter la bonbonne de gaz pour les travaux de désherbage thermique.

Entraid Vidéos

Combien coûte un semoir pour le semis direct?

[En direct d’Innov’Agri] Une remorque polyvalente à fond tirant

[Avant-première] Montez à bord du nouveau New Holland T7 HD

Un tracteur robot qui enjambe les outils

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement