Landes: une clôture collective contre les sangliers

Dans les Landes, dans le secteur de Solférino, la cuma de Guilhemlay travaille sur la faisabilité de clôturer 1500ha de parcelles, sur trois sites, répartis entre une douzaine d’exploitations.

Jusqu'à présent, les sangliers sont assez tranquilles. Crédit: Marion Wellman via Pixabay

L’objectif est de permettre une protection des cultures contre les gibiers, et notamment les sangliers, qui génèrent des pertes de productions importantes sur ce secteur.

Ce projet, qui s’inscrit sur du long terme, montre aussi l’intérêt du collectif pour des projets spécifiques, quelle que soit la typologie des exploitations. Ce travail se poursuit cet hiver pour une mise en place de cette clôture au premier trimestre 2020.

A lire également: « Dégâts de sangliers: quels matériels pour rénover les parcelles?« 

Entraid Vidéos

Zapping 2019: de Super Mario aux distances de freinage d’urgence

[Interview] Des collectifs pour des actions efficaces

Entraid Magazine de novembre 2019

L’ambiance studieuse du Salon aux champs

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement