Soja: toaster pour une nourriture de qualité

Garantir une autonomie alimentaire et une traçabilité des produits. Pour ce faire, certains éleveurs se sont tournés vers une technique particulière, le toastage du soja, accessible grâce à la cuma départementale.

Quinze exploitations utilisent le toaster de la cuma départementale du Gers.

Christian et Benjamin Momas, éleveurs de canards, de poulets labels et de porcs à Verteuil-d’Agenais, ont recours depuis trois campagnes à un toasteur de soja, propriété de la cuma départementale du Gers. Ce matériel est mis à disposition d’une quinzaine d’exploitants de plusieurs départements (Lot-et-Garonne, Landes, Gers et Pyrénées-Atlantiques).

Maîtriser l’amont aussi bien que l’aval

«Le premier objectif de toaster le soja était d’améliorer l’autonomie protéique et économique de nos exploitations, majoritairement inscrites dans des démarches de traçabilité. Sur notre exploitation, nous sommes en filière courte, nous développons la vente directe. Notre souhait est de ne proposer que de la qualité, une nourriture notamment sans Ogm. Cela correspond à la demande des consommateurs.  C’est donner du sens à notre métier, d’être autonome, de maîtriser les amonts et les avals», explique Christian Momas. Les résultats sont là: pour les animaux, l’aliment est plus facilement assimilable. Les produits sont  plus appétents.

Cette technique intéresse beaucoup de cuma voisines, notamment en Dordogne. Elle implique une dimension collective pour obtenir un coût raisonnable. Elle a représenté un investissement de 90.000€ (remorque comprise). En 2016, le toasteur était facturé 41€/h, hors Gnr. Ce tarif est susceptible d’évoluer un peu en fonction des réparations de la machine. Le toasteur ne se déplace pas pour moins 15tonnes.  

Chiffres clés du toaster

•débit: 1,5 à 2t/h selon la température extérieure
•consommation en Gnr: 35 à 40l/h, soit 26€/h pour un Gnr à 0,65€/l
•prix de revient avec Gnr: 45€/t maxi (22€/t pour 3t/h en conditions estivales)

Entraid Vidéos

«Le collectif fait la force» et c’est le Ministre qui le dit !

Le désherbage mécanique en mode digital

Epandage de précision: difficile en zone de montagne

Semis direct: 14 outils comparés dans la Somme

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement