Atfarm de Yara: une nouvelle manière de moduler l’azote

Le service Atfarm de Yara fournit des cartes de modulation d’azote à partir d’images satellite, en valorisant les acquis du N-Sensor.

La dose moyenne est répartie selon les besoins.

Yara était connu jusque-là pour son N-Sensor, qui permet de moduler la fertilisation azotée en temps réel. Le fabricant d’engrais lance aujourd’hui une offre basée sur des images satellite: Atfarm. Elle a été développé au sein d’une nouvelle filiale, Yara Digital Farming, en collaboration avec son équipe France. Aucun investissement n’est nécessaire pour l’agriculteur. A partir de 2019, il devra payer juste un abonnement, mais en 2018, le service est gratuit pour son lancement.

Avec Atfarm, l’expérience du traitement des images et de la création de cartes de modulation acquises avec le N-Sensor est mise en pratique selon un nouveau procédé. Avec les images satellite (Sentinel 2A/2B), la précision est moins fine qu’avec le capteur embarqué et on passe d’une mesure instantanée à une image tous les 3 jours. Par contre, la mise en œuvre est plus simple. Les parcelles sont créées manuellement sur une carte ou reprise du dossier Telepac. L’utilisateur doit simplement décider de la dose moyenne qu’il souhaite appliquer. Il reçoit une carte de préconisation au format de sa console (John Deere, Kverneland, Trimble…) ou en Iso xml.

 

 

Yara Atfarm

La carte de l’état de la culture fournie par le satellite.

Voir aussi notre précédent article sur la modulation de la fertilisation minérale, avec les conseils et témoignages rassemblés par la Frcuma Ouest dans le cadre du projet TIXaé.

Entraid Vidéos

Vague de gel dévastatrice dans les cultures

De l’électrique à la robotique dans les vignes

Quand détruire le couvert avant un maïs fourrage?

Un bec pour la moisson du chanvre

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement