Le petit diagnostic qui optimise puissance et consommations

Le banc d’essai moteur se prépare à reprendre les routes de l’Ouest. En moins d’une heure, il réalise le diagnostic des performances réelles d’un tracteur. Ce service est aussi un temps de conseil sur l’utilisation optimale de l’engin proposé par le réseau des cuma.

Le passage d'un tracteur au banc est à la fois un moyen de connaître précisément ses performances et d'optimiser son utilisation.

La tournée des diagnostics s’approche pour le banc d’essai tracteur. Dès les 26 et 27 novembre dans le Morbihan. Dans les Pays-de-la-Loire la semaine suivante. Puis la Normandie avant un retour en Bretagne dans le Finistère mi-décembre… Les premiers lieux de rendez-vous sont déjà proposés par les fédérations de cuma qui font venir l’équipement sur leur territoire.

500 € d’économies de carburant pour un tracteur qui tourne 800 h

A partir des mesures de puissance, de couple moteur ou encore de la consommation, le service permet notamment de détecter d’éventuel dysfonctionnements pouvant devenir coûteux en carburant. En parallèle d’une intervention facturée aux environs de 140 à 170€ (HT), les conseillers machinisme rappellent que le passage d’un tracteur au banc d’essai conduit couramment à économiser au bas mot 1l/h par la suite lors de son usage quotidien.

A lire également: Puissance, âge, consommation: bilan de 3 ans de passages au banc de puissance

Entraid Vidéos

Les viticulteurs tourangeaux s’essaient à l’électrique

Les robots deviennent réalité en grandes cultures

Une écimeuse en démonstration dans la Vienne

Le drone ou l’épandeur pour semer le couvert

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement