Payer plus cher pour une moiss’-batt’ récente, ça vaut le coup?

Moissonner avec une machine renouvelée tous les quatre ans sera probablement plus onéreux qu’avec une machine renouvelée tous les huit ans. En contrepartie, les niveaux de perfectionnement et de sécurité seront supérieurs. Comparatif chiffré des 2 rythmes de renouvellement.

Opter pour un renouvellement rapide, c'est faire le choix de la technologie et du confort mais aussi de frais d'entretien moins élevés.

Quel est le meilleur rythme pour le renouvellement d’une moissonneuse-batteuse? Pour évaluer le surcoût d’un investissement dans une moissonneuse-batteuse récente via renouvellement rapide, nous avons effectué une simulation comptable sur 16 ans avec l’outil de calcul en ligne CumaCalc.

Cas de figure: une machine de 400ch (six secoueurs, coupe à céréales de 7,50m) achetée neuve 250.000€ pour une surface de 500ha représentant 180h de batteur.

Ainsi, d’une part dans le cas d’un renouvellement sur 4 ans, nous avons comptabilisé trois renouvellements. Et d’autre part un seul dans le cas d’un renouvellement tous les 8 ans (voir le planning achats reventes).

cout prévisionnel renouvellement moissonneuse batteuse

Le coût prévisionnel sur 16 ans.

Renouvellement de la moissonneuse-batteuse: choisir le bon tempo

Tout d’abord, le rythme de renouvellement de la moissonneuse-batteuse est à décider à l’aune du niveau d’utilisation et aussi du montant négociable de la reprise. Dans l’exemple ci-dessus, l’effort financier requis pour la cuma en renouvellement sur quatre ans, est plus important. En effet, la perte de valeur financière sur le marché de l’occasion pèse davantage sur le groupe engagé dans une démarche de renouvellement rapide. Du point de vue comptable, l’écart s’affiche à environ 45€/h selon l’évaluation calculée avec le programme CumaCalc.

Ainsi, la stratégie d’un renouvellement rapide est surtout privilégiée dans les groupes dont le niveau d’utilisation est élevé ou/et qui peuvent tabler sur une bonne valeur de la reprise. En revanche, dans le cas d’un renouvellement rapide, les utilisateurs ont l’avantage de disposer d’un matériel dernier cri, offrant généralement plus de fonctionnalités et de confort de travail.

Plus cher mais plus confort

Par ailleurs, le risque de panne et les frais d’entretien à prévoir seront logiquement moins élevés avec une machine récente. D’autant plus que dans la négociation commerciale, il sera peut-être possible d’intégrer sans un surcoût trop élevé, une extension de garanties. Ce qui permettra au groupe de partir sur des coûts prévisionnels certes plus élevés que s’ils étaient partis sur un renouvellement tous les huit ans, mais avec la certitude qu’ils n’auront pas de mauvaises surprises liées à une panne impromptue.

Planning de renouvellement d'une moissonneuse batteuse sur 4 et 8 ans.

Hypothèses de calcul retenues :

  • Coût: hors carburant et hors main-d’œuvre
  • Achat: taux d’actualisation du prix d’achat des moissonneuses neuves estimées à 2%/an
  • Financement: au 1er janvier 2022, les deux cuma emprunteront 90% du montant de l’investissement au taux de 1%. Elles autofinanceront les 10 % restant sous forme de capital social.
  • Charges: frais variables: 32€/h pour les moissonneuses en renouvellement tous les quatre ans et 38€ tous les huit ans. Autres charges: assurances, logement, gestion, 4 005 €/an (coût hors carburant et main-d’œuvre).

RAYONS X

Cet article et ses données sont issus d’un travail d’enquête et d’étude économique publié dans l’univers Rayons X en Octobre 2021. Quatre moissonneuses-batteuses sont passées au scanner économique de la rédaction d’Entraid.

Consultez les autres chantiers passés aux Rayons X

A LIRE également

La Boutique