ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Des mesures pour accélérer la production de biogaz

Partager sur

Des mesures pour accélérer la production de biogaz

Le ministère de la transition énergétique présente deux mesures en faveur du développement de l'injection de biogaz.

Afin d’atteindre les objectifs fixés par la programmation pluriannuelle de l’énergie à l’horizon 2028, le développement de l’injection de biogaz doit se poursuivre. Pour y parvenir, le ministère de la transition énergétique présente deux mesures pour augmenter la capacité de production.

Au premier semestre 2022, 442 unités de méthanisation injectent du biogaz dans les réseaux de gaz naturel. La capacité de production s’élève à 7,6TWh par an. Une augmentation de 18% par rapport à 2021. L’objectif affiché est de porter la part des énergies renouvelables à 10 % de la consommation de gaz en 2030.

Un tarif d’achat du biogaz revalorisé

La première mesure prend en compte la forte augmentation constatée sur les coûts de construction. Le ministère annonce donc une revalorisation du tarif d’achat du biométhane. Ce dernier sera indéxé sur l’inflation observée au moment de la signature du contrat d’achat. Une mesure qui, selon le ministère, préserve l’équilibre économique des nouveaux projets de production de biométhane en période de forte inflation. Cette revalorisation du tarif d’achat du biogaz ne prendrait donc pas en compte des coûts de productions en hausse pour le fonctionnement des méthaniseurs.

Un allongement du délai de mise en service des projets

Les projets dont les procédures administratives avaient pris du retard par rapport à leur construction bénéficient d’un délai de mise en service. Le décret précise les conditions dans lesquelles un projet peut bénéficier d’un allongement du délai de mise en service. Ce dernier pouvant aller jusqu’à 18 mois dans le but d’accroître rapidement la production de biométhane. À lire également: