Tracteur au biométhane : nous y sommes

Nicolas et Florent Morel font un pas de plus vers l’économie circulaire et la valorisation de leur énergie renouvelable. Avec leur station de BioGNV, ils alimentent deux véhicules utilitaires et une unité du premier modèle de tracteur au gaz vert commercialisé par New Holland.

Le New Holland T6 methane Power est arrivé en France. Fini le GNR, place au carburant produit à la ferme.

Depuis le 10 septembre, la Bretagne compte une première station de BioGNV à la ferme. Mieux, elle alimente directement son tracteur. Car en effet, la SARL Morel énergies est aussi précurseur en matière d’autoconsommation de carburant. L’entreprise basée à la Chapelle-Janson (35) injecte déjà du gaz dans le réseau depuis 2018. Elle inaugurait ce jour-là le dernier développement en date de son système de production d’énergie.

Nicolas et Florent Morel ont reçu leur tracteur 'méthane power'

Nicolas et Florent Morel se servent de l’un des trois premiers tracteurs à motorisation méthane de France.

La vitrine du bioGNV est en place

La station de BioGNV ajoutée entre les digesteurs et le point d’injection dans le réseau se limite à l’usage privé de la ferme. À ce jour, deux véhicules utilitaires s’y approvisionneront. Florent et Nicolas Morel estiment qu’avec deux tracteurs, un chargeur et quelques voitures l’investissement, d’environ 55 000 €, deviendrait rentable. «L’idée ici est vraiment d’initier des choses, de montrer qu’il y a des solutions pour toutes les mobilités avec le gaz vert», explique l’un des deux frères, convaincu du potentiel de ce carburant plein d’avantages. «Nos voitures ont coûté moins cher que l’équivalent en diesel. En consommation et en prix, le gaz est aussi plus avantageux. Il émet moins de bruit, de particules fines, de CO2…»

Le BioGNV fait le plein d’avantages

L’agriculteur évalue l’autonomie de ses utilitaires à 600km. Et pour le plein, «maintenant, c’est comme à la station service, sauf que nous n’avons plus besoin de mettre la carte bancaire», sourit-il. Pour le tracteur, sans chargeur ni relevage avant, l’autonomie peut atteindre 5 heures en travail à pleine charge, 8 heures au transport et une dizaine pour un chantier de type binage ou épareuse. En dehors du carburant, le T6 Méthane Power est similaire au modèle traditionnel en termes de performances (puissance, couple…)

ensemble tracteur et tonne à liser

Le nouveau tracteur de la SARL Morel énergie devrait partager son temps entre les opérations de transfert d’effluent et des interventions au champ.

12 tracteurs en Europe dont 3 en France

L’exploitation brétilienne est l’un des trois premiers clients français à réceptionner le tracteur ‘Méthane Power’. Par rapport au prototype mis en action il y a trois ans, le constructeur à apporté quelques améliorations sur le moteur ou l’agencement des réservoirs notamment. Le représentant de New Holland précise que si ceux-ci sont encore des pré-série, «les commandes sont ouvertes et la mise en circulation des tracteurs de série devrait intervenir d’ici la fin de l’année.»

flotte d'utilitaire et de tracteur de la ferme de méthanisarion

Alors que GRDF prévoit le déploiement d’une vingtaine de stations publiques supplémentaires d’ici 2022, la pompe de la SARL Morel énergie ne se destine qu’à un usage en autoconsommation.

À lire aussi :

Fendt E 100 vario : le tracteur électrique de très faible puissance

Coût de la méthanisation : épandage des effluents en fonction des préférences

Méthanisation : sécuriser les projets

Entraid Vidéos

[Coup de coeur] Métha Bel Air, une pionnière du biogaz

Comment gérer en cuma l’épandage de digestats?

[Méthanisation] Les cuma à fond dans leur rôle

Méthanisation: l’expérience éclairée de la SAS Métha-Ferchaud

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement