[Avis New Holland Power Méthane] Un tracteur qui va au-delà de la méthanisation

L’EARL Guérin a pu testé sur sa ferme le prototype du tracteur fonctionnant au méthane du constructeur New Holland. Mis à part l’autonomie de la machine, le tracteur pourrait correspondre à leur attente de ferme autonome en énergie.

Le prototype testé est l’équivalent d’un T6.180 développant 180 ch. Il dispose aujourd’hui de 300 litres de stockage de GNV, soit 52 kg de gaz

Leur projet aujourd’hui est simple: devenir autonome en énergie. A l’Earl Guérin en Dordogne, on ambitionne de produire son propre carburant pour alimenter trois tracteurs ou matériels de manutention ainsi que trois véhicules utilitaires. Un projet qui va bien au-delà de la valorisation des effluents d’élevage ou de l’injection de gaz dans le réseau. Un projet qui va bien au-delà de la simple production agricole.

Trois à six heures

Au-delà des rêves, ils ont pu tester pendant quelques jours le tracteur New Holland Power Methane sur leur exploitation, grâce à l’appui de la fédération des cuma de Dordogne. Dans les faits, le tracteur fonctionne comme un tracteur standard, à la différence de l’autonomie plus réduite. Celle-ci est comprise entre 3 et 6 heures en fonction des travaux réalisés.

Le prototype testé est l’équivalent d’un T6.180. Développant 180 ch, il dispose aujourd’hui de 300 litres de stockage de GNV, soit 52 kg de gaz contre 160 kg de capacité de GNR pour un tracteur diesel. Ce qui explique sa faible autonomie.

Envisager l’avenir

Pour Matthieu Guerin, de l’Earl: «Le tracteur fonctionne très bien. Une bonne puissance. On pourrait envisager un avenir avec des véhicules qui fonctionnent au GNV. Il faudrait pouvoir utiliser ce tracteur sur une journée entière d’agriculteur. Six heures d’autonomie, ce n’est pas suffisant.»

tracteur Power Méthane de New Holland.

Seul bémol, l’autonomie du tracteur.

Nicolas Morel, en charge du marketing tracteur pour le constructeur New Holland, dessine un avenir positif à la mise sur le marché d’un tel tracteur. Il prévoit une présentation d’une gamme complète d’ici le Sima 2021. Elle devrait se compose de trois modèles dont deux T6 et un T7 à empattement long d’une puissance de 220 ch.

Commercialisable en 2021

Principales évolutions à prévoir sur ces tracteurs, la suppression des réservoirs situés dans les montants de cabine pour des contraintes réglementaires. Cela provoquera une réduction de la capacité de stockage de GNV d’un tiers, non conséquent pour l’autonomie. Cependant, des alternatives existent comme des réservoirs modulables que l’on attèle à la demande sur le relevage avant.

Tracteur biognv gnv methane bio methane

Voilà à quoi pourrait ressembler le modèle commercialisé du tracteur Power Méthane de New Holland.

Plus d’informations sur : TRACTEUR AU BIOGAZ : UN NOUVEAU CONCEPT et POUR LE PLAISIR DES YEUX, LE TRACTEUR LE PLUS FUTURISTE ET SANS DOUTE LE PLUS ESTHÉTIQUE

Le surcout en matière d’investissement est de l’ordre de 10 à 15% selon le constructeur. Ajoutez à ça environ 25.000 euros pour disposer sur sa ferme, ou à proximité, d’une station pour faire le plein.

Envoyez nous votre réponse à l’adresse suivante : b.vacher@entraid.com, ou bien par message privé depuis notre page Facebook en cliquant ici.  Cliquez sur le visuel pour accéder à la publication Facebook et voir le lot de cadeaux à gagner.

Entraid Vidéos

Programmer la variation continue, ça paye

[Essai Deutz-Fahr Agrotron 6215] Quelle transmission pour du transport?

[Avis sur la Premos] Le pellet par Krone prend forme

Fini les remorques qui bousculent le tracteur

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement