Ensilage de luzerne : combien ça coûte?

Prix de revient
luzerne faucheuse

Un total de 62 chantiers analysés.

25/04/2018 - 08:30

L’ensilage de luzerne revient à 65 euros par tonne de matière sèche avec une récolte à l’automotrice, et 45 avec une autochargeuse. Explications sur ces chiffres observés sur le terrain par la Frcuma Ouest et Arvalis.

Partagez cet article: Ensilage de luzerne : combien ça coûte?

La Frcuma Ouest et Arvalis ont conduit une étude sur la luzerne, comprenant un volet sur le coût des chantiers d’ensilage. Elle s’inscrit dans un projet régional sur les fourrages baptisé 4AGEPROD (financement Feader+régions Bretagne et Pays de la Loire). Au cours de quatre années successives, les techniciens ont suivi un total de 62chantiers dans différents sites, qu’ils ont ensuite analysés. Séverine Bourrin, chargée d’étude à la Frcuma, explique: «Nous avions trois objectifs: observer les pratiques des agriculteurs, connaître et hiérarchiser les facteurs de réussite de la conservation de la luzerne et évaluer les coûts de récolte

Option ensileuse: 5,1ha/h, 65€/tMS

Avec une ensileuse automotrice, le débit moyen observé en première coupe s’élève à 5,1ha/h. Il monte à 6,1ha/h quand les andains ont été regroupés. Par contre, il ne dépasse pas 3,7ha/h en reprise directe. L’ensemble du chantier, de la fauche à la confection du silo, main-d’œuvre comprise (*), coûte 65€/tMS, avec une fourchette très large, de 33 à 145€/t MS. La phase de récolte mobilise au moins trois personnes (en fonction du nombre de bennes).

ensileuse automotrice

Meilleure pour le débit.

Option autochargeuse: 3,1ha/h, 45€/tMS

Avec une autochargeuse, le débit moyen en première coupe s’élève à 3,1ha/h. L’ensemble du chantier, main-d’œuvre comprise, coûte 45€/t MS, avec une fourchette de 37 à 80€/t MS. La phase de récolte ne mobilise qu’une seule personne. Par rapport à l’ensileuse automotrice, on a donc un chantier moins rapide mais aussi moins coûteux et plus souple.

Une précision: dans l’échantillon étudié, le parcellaire et l’éloignement étaient similaires entre les chantiers à l’ensileuse et ceux à l’autochargeuse. L’avantage économique dont bénéficie l’autochargeuse dans ces constatations, serait sans doute réduit avec des parcelles plus éloignées. Séverine Bourrin pointe aussi une différence à prendre en compte: «La longueur de coupe du produit obtenu n’est pas la même, entre ensileuse et autochargeuse. Les éleveurs adaptent en conséquence le soin apporté au tassage pour s’assurer d’une conservation satisfaisante.»

autochargeuse luzerne

Un seul chauffeur mobilisé.

De gros écarts

Le groupe de travail a identifié plusieurs critères qui expliquent les différences de coûts entre chantiers. D’une part, le rendement en fourrage de la parcelle et la capacité du matériel utilisé (largeur, puissance…). D’autre part, la configuration du chantier: regroupement ou non des andains, distance entre parcelles et silo, et logistique (adéquation débit-nombre de bennes). Avec une ensileuse, le regroupement des andains fait tomber le coût de 50€/ha (90€/ha au lieu de 140). Mais les experts soulignent que cette opération doit être exécutée en bonnes conditions (sol nivelé, hauteur contrôlée…) pour ne pas introduire de terre dans le fourrage. Certains observateurs suggèrent même de se contenter d’une faucheuse simple et d’investir la différence avec le prix d’une conditionneuse, dans un andaineur à pick-up et tapis, plus propice à la propreté de l’ensilage qu’un andaineur classique.

Des itinéraires variés

Les itinéraires pratiqués par les agriculteurs pour ensiler la luzerne se révèlent très divers: fauche à plat ou avec une conditionneuse, fanage ou non, doublement ou non des andains… La durée totale de l’opération, entre fauche et récolte, va de 2 à 5 jours, mais s’élève le plus souvent à 3 ou 4 jours. Le taux de matière sèche obtenu atteint ainsi 26 à 75%, donc pas toujours l’optimum souhaité. Mais de nombreux chantiers sont dans la fourchette 40-60% MS.

andaineur à tapis

Le regroupement des andains est un plus, à condition d’être exécuté avec soin.

Des repères de débit observés

 CaractéristiquesDébit ha/h
Faucheuses à plat3-3,50m
6-6,50m
9m
2,5
5,1
13,3
Faucheuses-conditionneuses2,50-2,80m
3-3,50m
6m
2,2
2,8
3,5
Andaineurs1 rotor
2 rotors
à soleil
3,3
6,1
5,9

(*) Calcul du coût de récolte (de la fauche au tassage silo), réalisé sur la base du barème d’entraide et avec une main-d’œuvre à 18€/h.

Ces informations seront présentées et discutées à la journée cuma MécaElevage, le 14 juin près de Cholet (49). D’ici là, retrouvez d’autres articles:

Publicité
Simple Share Buttons