Trois jours pour l’équarrisseur

Les entreprises d'équarrissage ont désormais 72 heures pour enlever les animaux morts, dans les exploitations.

Pour soulager l’organisation de leurs entreprises, les équarrisseurs disposent désormais de trois jours pour enlever les animaux morts contre deux précédemment.

En raison du Covid-19 et des nombreuses restrictions liées à la situation sanitaire, les entreprises d’équarrissage amenées à intervenir dans les exploitations agricoles rencontrent parfois des soucis de disponibilité du personnel.

D’autre part, elles sont tenues de respecter des protocoles rigoureux de nettoyage et désinfection. Dans ce contexte, elles ont dorénavant un délai de trois jours pour enlever les cadavres, contre deux jours précédemment.

Voir tous les articles parus dans notre dossier Coronavirus

Entraid Vidéos

Immatriculations : le butoir du 31 décembre 2019 repoussé au 31 août 2020

Ai-je le droit de jouer aux jeux vidéos en cabine ?

Homologation des outils traînés : attention à vos bons de commande !

Ai-je le droit, en tant qu’aide familial, de conduire le tracteur?

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement