[Récolte] Attention ! Haute tension !

Après un grave accident en septembre dernier lors de l’ensilage de maïs, la cuma Saint Lambert (54) voulait éviter qu'un drame ne se reproduise. Elle a investi dans un détecteur de lignes électriques.

La norme de hauteur pour les lignes à haute tension les plus basses du territoire (20 000V) est de 6 mètres. Or, les goulottes culminent souvent à plus de 7 mètres.

Avec l’appui de la Frcuma Grand Est et de la MSA, la cuma Saint Lambert a installé récemment un détecteur de ligne à haute tension sur son ensileuse. Après une petite matinée d’installation par un technicien, la New Holland FR 9050 était prête. En pleine période d’ensilage d’herbe, les différents tests ont pu avoir lieu en conditions réelles de travail.

antenne tracteur détecteur de ligne

Une petite antenne fixée sur le côté de la cabine permet de détecter la présence de lignes électriques.

Le détecteur a été calibré pour détecter les lignes de 20 000 V qui sont les plus basses du réseau français. Si l’ensileuse s’approche à moins de 25 mètres de la ligne, un signal sonore se déclenche, couplé à un voyant qui clignote. Cet équipement s’avère très utile pour un chauffeur qui ne connait pas la parcelle, ou encore lors des chantiers de nuit.

L’équipement est très peu encombrant et peu visible: une petite antenne sur le côté de la cabine et un boitier en cabine, qui fournit les informations sonores et visuelles lorsque la machine approche une ligne haute tension.

Connaît-on la hauteur des machines ?

Les machines agricoles étant de plus en plus puissantes et performantes, leur gabarit ne fait que de grossir, et un tel outil devient essentiel pour assurer la sécurité du chauffeur de la machine mais aussi des autres intervenants (chauffeurs de benne…).

boitier cabine lignes électriques détecteur

Un boitier, installé en cabine, fournit les informations sonores et visuelles lorsque la machine approche une ligne haute tension.

A titre d’exemple, lorsque sa goulotte est déployée au maximum,cette ensileuse culmine à 7,3 mètres de haut, alors que la norme minimale des lignes à haute tension les plus basses (20 000 V) est 6 mètres. Le danger est donc bel et bien présent. Sans compter que par temps chaud, la dilatation des lignes induit une hauteur encore amoindrie.

Cet outil peut être placé sur d’autres types de matériel agricole tels que moissonneuse, télescopique, pelleteuse… Le coût de cet équipement est d’environ 3000€. Pour davantage de renseignements, contactez votre fédération.

Entraid Vidéos

Quelle sera la place des cuma dans la PAC 2020 ?

Zapping 2019: de Super Mario aux distances de freinage d’urgence

[Interview] Des collectifs pour des actions efficaces

Entraid Magazine de novembre 2019

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement