ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Maladie du dragon jaune : une tueuse dans les vergers

Partager sur

Maladie du dragon jaune : une tueuse dans les vergers

La maladie du huanglonbing, surnommée la maladie du dragon pourrait faire des ravages dans les vergers d'agrumes européens

La maladie du dragon jaune est une maladie bactérienne mortelle pour les vergers d’agrumes. Présente en Asie, Afrique ainsi qu’en Amérique du Nord et du Sud, elle menace aujourd’hui le pourtour méditerranéen.

La maladie du dragon jaune est transmise aux arbres via un insecte piqueur, le Psylle des agrumes. Cet insecte est déjà présent en Espagne et au Portugal. Il peut transporter la bactérie tueuse et la propager d’arbre en arbre

Pas de remède contre la maladie du dragon jaune

Même si l’insecte est présent, la bactérie tueuse n’est pas encore repérée en Europe. Comme la bactérie Xylella Fastidiosa qui touche les oliviers, aucun remède n’est efficace contre la maladie du dragon jaune. Quand un arbre est atteint, ses feuilles jaunissent. Les fruits restent verts et tombent au sol. Il n’existe pas de traitement curatif. La seule solution reste l’arrachage

Vers de nouvelles variétés résistantes

Depuis vingt ans, la maladie décime les vergers de Floride et d’Asie. La lutte s’organise avec l’utilisation d’insecticides et l’emploi d’antibiotiques. Des méthodes inefficaces, et une production en baisse de 50 %.

Le Cirad travaille sur le sujet depuis quelques années. La solution pour lutter contre cette maladie sera la mise au point de nouvelles variétés résistantes. Certains agrumes comme le citron caviar se révèlent déjà résistants. Pour le moment, les chercheurs alertent sur la nécessité de renforcer la surveillance. Le risque étant l’arrivée en Europe d’arbres déjà contaminés. Pour les spécialistes, si la maladie arrive en Europe, le risque d’une pandémie est importante.

Pour plus d’information retrouvez aussi ces articles sur www.entraid.com