ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Moissonneuses, ensileuses, pulvérisateurs, etc. : des matériels achetés en propriété ?

Partager sur

Moissonneuses, ensileuses, pulvérisateurs, etc. : des matériels achetés en propriété ?

Les machines de récoltes de fourrage type ensileuse sont que faiblement acquis individuellement à l'échelle de l'exploitation agricole.

Quelle est la tendance des investissements et de l'utilisation des matériels agricoles en France? La propriété, la location, la prestation de service, la cuma? Voici quelques éléments de réponses.

Agreste vient de publier une étude sur l’état du parc matériel de la ferme France et sur l’origine du matériel utilisé au sein des exploitations françaises. Et il n’y a rien d’étonnant de voir que 9 exploitations sur 10 disposent d’au moins un tracteur en propriété. Par contre, la donne est bien différente pour le matériel de récolte.

Voici dans ce premier tableau, le nombre de machines catégorie par catégorie de la Ferme France.

Moissonneuse, ensileuse, arracheuse de betteraves, récolteuses de pomme de terre, ensileuses, machines a vendanger, pulverisateurs.

Données Agreste Primeur de février 2016 sur la composition du parc matériel français.

La France dispose d’un parc de machines pour la récolte de pommes de terre d’environ 5.800 et de 2.200 automoteurs de récolte en betteraves.

Comment sont utilisées ces machines sur le terrain ?

Principalement en propriété pour les tracteurs et les pulvérisateurs. Agreste précise néanmoins que « les machines utilisées pour les récoltes sont également devenues courantes dans les exploitations ». La plus ancienne d’entre elles, la moissonneuse-batteuse, utilisée pour la récolte des céréales, maïs, colza et des protéagineux est la plus répandue avec près de 60000 machines en propriété dans les exploitations en 2013. Un quart des exploitations en grande culture est propriétaire d’une moissonneuse-batteuse, au premier rang desquels les grands céréaliers (une exploitation sur deux cultivant plus de 50 ha de céréales en possède une).

Dans les exploitations viticoles, les machines à vendanger sont de plus en plus utilisées. 17 % des exploitations viticoles en sont équipés, soit un parc matériel en propriété de 12300 machines en 2013, deux fois plus qu’en 1988. Plus d’informations à retrouver dans ce second graphique.

 

Autre exemple, seuls 21% des exploitations utilisatrices d’ensileuse(s) la ou les possèdent en propre. 49% des exploitants utilisant une ensileuse dont ils ne sont pas propriétaires et ils le font par le biais d’une cuma (cf. le camembert ci-dessous).

achat ensileuse coproprieté entraid cuma eta

Les ensileuses font partie des machines que les agriculteurs n’achètent pas en direct.