Un nouveau mode de récolte du chanvre à l’essai

La coopérative Linière du Nord de Caen teste un nouveau mode de récolte du chanvre destiné à l’industrie textile. Présentation.

Première démonstration fin août 2021 (photo Mairie de St Manvieu Norrey).

La coopérative Linière du Nord de Caen (Calvados) teste une nouvelle récolteuse de chanvre. Pourquoi? L’idée est d’obtenir des nappes de sections de tiges d’un mètre de longueur maximum, bien parallèles. Ensuite, elles subiront un rouissage au sol et seront traitées comme du lin, par une retourneuse puis une enrouleuse. Les fibres auraient ainsi un débouché dans l’industrie textile.

récolteuse de chanvre Hyler crédit Mairie de St Manvieu Norrey

Deux coupes et une mise en nappe (crédit photo Marie de St Manvieu Norrey).

Une nouvelle récolteuse de chanvre Hyler

La récolteuse en test est un prototype de chez Hyler, un constructeur belge spécialisé dans la récolte du lin. Elle possède d’une part deux barres de coupe à sections superposées. Et d’autre part un dispositif à courroies pour saisir les tiges et contrôler leur dépose au sol. Léonie Angot-Hastain, Maire de Saint Manvieu Norrey où la première démonstration a eu lieu, parle d’une « première mondiale » dans un post Facebook.

Le chanvre n’a pas fini de nous surprendre tant les utilisations qu’on peut en faire et les chaînes de récolte correspondantes sont diverses.

En complément, des chantiers de récolte du chanvre en cuma:
dans le cadre de la filière semences,
pour l’isolation et le paillage,
plus classiquement pour la fibre en vrac.

Entraid Vidéos

S’installer en cuma, c’est plus sympa

Semer les couverts végétaux avec un broyeur

Un tracteur John Deere 8R autonome au CES de Las Vegas

Zapping vidéo: nos plus belles images de 2021

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement