ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Prolongation du prêt garanti au 30 juin 2022

Partager sur

Prolongation du prêt garanti au 30 juin 2022

Les entreprises, y compris agricoles, confrontées momentanément à des difficultés de trésorerie, peuvent bénéficier pendant 6 mois encore du dispositif PGE a annoncé le Ministère de l'Economie.

Le prêt garanti par l’État (PGE) est prolongé du 1er janvier 2022 au 30 juin 2022 annonce le Ministère de l’Economie et des Finances. Celui-ci précise aussi que toutes les entreprises qui le souhaitent, pourront différer d’un an le début du remboursement.

Pour faire face au choc économique lié à la crise du coronavirus, le Gouvernement a mis en œuvre un dispositif exceptionnel de garanties permettant de soutenir le financement bancaire des entreprises. Ce dispositif de prêt garanti par l’Etat (PGE ) est ouvert à toutes les entreprises. La date butoir pour en bénéficier était jusqu’au 31 décembre 2021. Les entreprises intéressées ont désormais jusqu’au  30 juin 2022 pour souscrire ce prêt.

Toutes les entreprises

Les banques se sont engagées à distribuer massivement, à prix coûtant, les prêts garantis par l’État pour soulager la trésorerie des entreprises. Toutes les entreprises sont éligibles quelles que soient leurs tailles et leurs formes juridiques. Y compris les agriculteurs. Les entreprises intéressées peuvent souscrire un prêt garanti par l’État auprès de leur établissement bancaire habituel. Le montant du prêt peut atteindre jusqu’à 3 mois de chiffre d’affaires 2019.

De 1 à 2,5%

Les petites et moyennes entreprises qui souhaitent étaler le remboursement du prêt garanti par l’Etat peuvent bénéficier de taux bancaires compris entre 1% et 2,5% en fonction du nombre d’années de remboursement. Dans les conditions actuelles de taux, les banques se sont engagées à proposer une tarification maximale de:

  • 1 à 1,5% pour des prêts remboursés d’ici 2022 ou 2023.
  • 2 à 2,5% pour des prêts remboursés d’ici 2024 à 2026, coût de la garantie de l’État compris.

Remboursement différé du prêt garanti par l’Etat

Enfin, suite aux annonces du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, il a été convenu que toutes les entreprises qui le souhaitent, aient le droit d’obtenir un différé d’un an supplémentaire pour commencer à rembourser leur prêt garanti par l’État (PGE).

Par exemple: une entreprise ayant contracté un PGE en avril 2020, et qui ne serait pas en mesure de commencer à le rembourser en avril 2021, pourra ainsi demander un report d’un an. C’est à dire qu’elle commencera à le rembourser à partir d’avril 2022.

A lire aussi à propos de la crise sanitaire:

Informations pratiques et spécialisées pour le secteur agricole.

Comment gérer les locaux dans le cadre du Covid 19?

Les cuma déploient leurs ressources contre le Covid.