Pulvérisation localisée et «Herbi-Semis», des résultats satisfaisants

Les cultures à fort écartement sont candidates à la pulvérisation localisée en substitution d’un passage couvrant toute la parcelle. Objectif: réduire de 60% l’utilisation d’herbicides. Ceci est un complément vidéo de l'article «pulvérisation localisé: faire mieux avec moins», paru dans le magazine Entraid d'avril.

La rampe localisée de la cuma des 4 chemins.

Adaptée aux cultures en ligne à grand écartement, l’Herbi-semis permet de réduire entre 40 et 60% de la dose/ha en herbicides. Le traitement précoce limite également la concurrence des adventices sur le rang. «Très tôt, nous avons proposé aux agriculteurs du désherbage localisé au semis pour le maïs ensilage. L’efficacité est au rendez-vous, d’autant que les semis sont menés de façon consciencieuse. Si combiner une opération supplémentaire au semis pouvait effrayer, à l’usage les agriculteurs sont satisfaits des résultats», remarque Pierre Havard, de la chambre d’agriculture de Bretagne.

Pour la pulvérisation sur semoir, l’application d’herbicides au semis permet de bénéficier de la fraîcheur du sol. En revanche, la mise en œuvre nécessite une très grande attention et vient complexifier le chantier de semis et le réglage du semoir, opération déjà délicate. Il faut veiller en particulier à ce qu’il n’y ait pas de bouchage des buses par projection de terre fine par les pièces travaillantes du semoir. Ce désherbage très précoce doit être rapidement relayé par un binage de l’inter-rang, au risque de voir les mauvaises herbes se développer trop rapidement.

Comment réduire les produits phytosanitaires, leur coût et gagner en efficacité?

Cyril Barde, agriculteur en Dordogne Périgord, explique comment il a équipé son semoir d’une pulvérisation haute précision, pour pratiquer l’Herbi-semis.

Résultats: facture des produits phytosanitaires divisée par 3, 1.000euros d’installation vite amortis, un seul passage pour semer et traiter, une plus grande efficacité sur sol frais.

 

 

 

Pulvérisation localisée: conseils Tereos et retours d’expérience

 

 

 

Agriculture de précision et pulvérisation

Grâce au système d’aide au guidage et à l’autoguidage, il est possible de réaliser des épandages et des pulvérisations d’une grande précision et sans recouvrement. Explications avec Caroline Desbourdes, ingénieur régional chez Arvalis – Institut du végétal.

 

Entraid Vidéos

Bientôt un toaster de protéagineux dans le Grand Est ?

20 km/h pour le combiné de semis Aquila

Récolte du tournesol: une nouvelle coupe Poget

Quels sont les tracteurs les plus rapides du monde ?

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement