Des conditions tropicales dans l’Ain

C’est parti pour la récolte de l’orge dans l’Ain, avec des rendements satisfaisants à très satisfaisants, mais avec des débits de chantier ralentis par une météo particulière.

Des rendements en orge satisfaisants, mais des conditions de récolte difficiles.

«Des rendements très bons, qui tournent autour de 80 à 90 q dans les bonnes parcelles, et qui atteignent les 75 q dans les parties plus séchantes», constate David Richonnier, de la cuma de Pirajoux l’Etang. En revanche, «le PS est extrêmement variable pour une même variété récoltée dans des parcelles similaires.»

La paille est verte

Le taux d’humidité des grains oscille entre 11 et 12%, ce qui est correct, «mais la paille est encore très verte, et les conditions de récolte ne sont pas satisfaisantes. Le coup de chaleur qui est arrivé après des pluies fait que le taux d’hygrométrie dans l’air est très important. Les conditions de récolte sont tropicales, et les débits de chantier très ralentis. Beaucoup de rosée le matin et une humidité qui tombe vite en début de soirée nous fait arrêter vers 20h30, ce qui fait de petites journées.»

Même constat pour le cuma de Biziat où «la récolte de l’orge a démarré très tôt par rapport aux années précédentes», remarque Pierre-Louis Dubost, directeur de la cuma. «Des rendements qui tournent autour de 75 à 80 q, mais une paille qui reste verte, ce qui handicape une bonne séparation grain/paille. Les débits de chantiers sont ralentis, et il faut rester très vigilant sur les réglages et la vitesse.»

Entraid Vidéos

L’ambiance studieuse du Salon aux champs

[Sima 2019] Incroyable ! Nous avons joué à Super Mario Bros sur l’IntelliView d’un tracteur New Holland !

[Sima] 1, 2, 3, 4…et X, les tendances marquantes de l’édition 2019

Ping pong avec Stéphane Nogues

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement