Récolter les rafles de maïs pour produire de l’énergie

Cultures
récolte de rafles de maïs

Deux trémies et donc deux vis de vidange.

08/10/2018 - 12:00

Selon une étude italienne, il est possible de récolter 2 tonnes/hectare de rafles dans du maïs à 136 quintaux. L’équipement testé offre un débit de 4,1 tonnes à l’heure.

Partagez cet article: Récolter les rafles de maïs pour produire de l’énergie

Les chercheurs italiens du CREA ont réalisé une étude sur la récolte de rafles de maïs, avec une moissonneuse spécialement équipée. Il s’agissait d’une Axial-Flow sur laquelle a été installé un kit HarCob. Dans des parcelles à 136 q/ha de grain, ils ont récolté 2 t/ha de rafles, avec un débit de 4,1 t/h. La collecte n’est pas effective à 100% puisqu’un taux de pertes de 16% a été constaté. Les chercheurs pensent pouvoir le réduire en améliorant la machine. Mais on peut se consoler en remarquant que le matériau laissé sur place profite au sol. Pour du grain affichant entre 20 et 28% d’humidité, les rafles pointaient à 49%. Ce niveau implique de les stocker avec précaution ou de les sécher, sauf si on les dirige directement vers un méthaniseur.

Programme européen

Cet essai présenté à la 26ème conférence EUCBE s’est déroulé dans le cadre du programme européen BECOOL, dédié à la récolte de biomasse pour des usages énergétiques. L’intérêt de récupérer les rafles directement sur la batteuse plutôt que dans l’andain de paille au sol est qu’elles sont ainsi nettement plus propres.

Un kit italien

L’équipement HarCob utilisé a été développé en Italie par la société Racca, il y a déjà plusieurs années. Il récupère les rafles, et éventuellement les feuilles (proportion réglable). Il hache les rafles et les stocke dans une trémie de 9 m3 (soit 1,2 à 1,5 t selon le constructeur). Une vis de vidange de conception particulière les transfère dans une benne en même temps que la moissonneuse vidange son grain. En récolte de céréales, le HarCob peut servir à récupérer les menues pailles.

 

Publicité
Simple Share Buttons