Plan de relance : un bonus pour les cuma

Les cuma devraient pouvoir tirer pleinement profit du plan de relance de 1,2 milliard prévu pour le secteur agricole. Des mesures préférentielles sont prévues.

Julien Denormandie en Vendée pour présenter en septembre dernier le volet agroéquipement du plan de relance. (photo: Xavier Remongin/agriculture.gouv.fr)

C’est avec une grande satisfaction que Luc Vermeulen, Président de la Fncuma a pris connaissance des intentions du Ministère de l’agriculture qui accorde aux cuma leur juste place dans le plan de relance du secteur agricole et agroalimentaire.

Celles-ci pourraient prétendre:

  • à un plafond d’aide variant entre 150 000 euros et 300 000 euros (au lieu des 40 000 euros initialement prévus);
  • à un taux d’aide significativement supérieur (+10%);
  • à une reconnaissance des cuma sur l’ensemble des mesures prévues dans les trois grands axes du plan de relance (transition agroécologique, autonomie fourragère et protéique, filières alimentaires de territoire).

Coup de pouce aux investissements

Interpellé à différentes reprises par la Fédération Nationales des cuma et son réseau, le Ministère était jusque-là resté sourd à ces demandes.  «Ce sont, selon nos estimations, plus de 55 millions d’euros qui pourraient ainsi bénéficier au développement d’actions dans nos groupes», se félicite Luc Vermeulen suite à ces annonces qui devraient être confirmées au Conseil d’administration de FranceAgrimer du 27 novembre prochain.

À LIRE AUSSI :

Premiers actes du plan de relance 
Relance : 1, 2 milliard (sur 100) pour l’agriculture 

Entraid Vidéos

Le désherbage mécanique en mode digital

Epandage de précision: difficile en zone de montagne

Semis direct: 14 outils comparés dans la Somme

Quelle sera la place des cuma dans la PAC 2020 ?

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement