Sécheresse : Des indicateurs déjà dans le rouge

Alors que l’été météorologique commence le 1er juin, 16 départements sont déjà concernés par un arrêté préfectoral limitant certains usages de l’eau. Dans 7 d’entre eux, des réductions à des fins agricoles sont en œuvre.

Dans certains départements, des restrictions concernant l'irrigation sont déjà en place.

Les prévisions saisonnières concernant la météo pour cet été se succèdent et se ressemblent. Pour Météo France, le scénario le plus probable est un été probablement plus chaud que la normale sur une bonne partie de la France et aussi plus sec dans la moitié sud. Concernant la canicule, plusieurs modèles de prévision suggèrent un anticyclone des Açores plus développé ce qui est un facteur favorable à ce risque.

Plus d’informations sur le sujet et éventuellement quelques solutions à lire en cliquant sur : sécheresse 

L’Est de la France plus à risque

Pour le ministère de la Transition Écologique et Solidaire, les mesures sur les débits des rivières, la recharge des nappes, l’humidité des sols, les quantités de pluies tombées ainsi que les prévisions météorologiques nécessaires, ont permis d’identifier des zones à risques pour cet été. Afin d’anticiper au mieux ces épisodes de sécheresse, les préfectures pourront prendre les premières mesures d’anticipation afin d’éviter des pénuries. Durant l’été 2019, treize départements avaient subi des approvisionnements d’eau de longue durée.

D’après les différentes mesures et prévisions saisonnières, la partie Est de la France est la plus à risque concernant la sécheresse.

Entraid Vidéos

Quand détruire le couvert avant un maïs fourrage?

Un bec pour la moisson du chanvre

Comment se lancer dans le semis direct?

Agriculture de conservation : les éleveurs ont de gros atouts

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement