ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Sécheresse: tous les indicateurs sont dans le rouge

Partager sur

Sécheresse: tous les indicateurs sont dans le rouge

Les orages de juin, parfois accompagnés de grêle, ne suffiront pas à stopper la sécheresse.

Avec un bilan pluviométrique déficitaire depuis le début de l’année, le niveau des nappes phréatiques en baisse et des arrêtés préfectoraux limitant l’usage de l’eau en hausse, les tendances saisonnières de Météo France laissent aussi penser que la sécheresse est partie pour durer.

La sécheresse risque fort de perdurer. Plus chaud sur l’ensemble de la France et plus sec sur les ¾ Sud est, en effet, le scénario retenu par Météo France pour les 3 mois à venir.

La sécheresse des sols superficiels s’accentue

Dans le dernier bulletin de situation hydrologique de Météo France, l’indice d’humidité des sols superficiels affiche des valeurs inférieurs à la normale. Un indicateur qui concerne la sécheresse en cours. Le déficit hydrique des sols dépasse par endroit les 50% comme en Normandie, sur le sud des Pays de la Loire ou en moyenne vallée du Rhône. Avec les pluies du mois de juin, cet indice est en revanche supérieur à la normale. C’est le cas entre autres pour des zones allant de l’estuaire de la Gironde au sud de la Marne ou de la Dordogne à la Saône-et-Loire. Cet excédent est temporaire et se résorbe déjà avec les fortes températures.

Des arrêtés sécheresse sur l’ensemble du territoire

Sur l’ensemble du territoire, la majorité des départements subissent localement ou totalement des mesures de restrictions. Elles concernent les prélèvements d’eau à des fins agricoles. 23 sont en situation d’alerte renforcée avec une restriction des prélèvements à des fins agricoles. Par conséquent, cette restriction est de 50% ou plus et une interdiction des prélèvements peut être appliquée jusqu’à 3 jours par semaine. Le même nombre de département présente localement des situations de crise. Ils subissent un arrêt des prélèvements pour l’irrigation.

46 départements soumis à des restrictions des prélèvements d'eau à des fins agricoles

Des arrêtés préfectoraux concernant des restrictions des prélèvements d’eau classent 46 départements en situation d’alerte renforcée ou de crise.

Des nappes phréatiques toutes orientées à la baisse

Durant tout le mois de juillet, la vidange des nappes devrait se poursuivre sur l’ensemble du territoire. Pour le BRGM, la situation est particulièrement préoccupante dans le centre-ouest et dans le quart sud-est. La pluviométrie déficitaire enregistrée depuis 6 mois fait que l’orientation à la baisse devrait se poursuivre.

Le niveau des nappes phréatiques s'avère préoccupant dans le quart sud-est de la France

Des nappes phréatiques avec des niveaux orientés à la baisse sur l’ensemble du territoire.

Enfin, à lire également:

Découvrez le futur climat près de chez vous.

Sécheresse: comment assurer la production de fourrage?

Des ensilages de maïs qui commenceront avant le 15 août.