Grosse mise à jour de l’outil Terranimo

L'outil informatique Terranimo, qui permet d'évaluer le risque de compaction profonde du sol, a été mis à jour et couvre désormais (beaucoup) plus de cas. Présentation.

L'outil Terranimo prend désormais en compte les arracheuses à betteraves pour les simulation de risque de compaction des sols.

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, Terranimo est un outil en ligne gratuit permettant d’évaluer le risque de compaction profonde des sols dû à la circulation de machines sur des sols cultivés. « Cet outil permet de comparer la résistance mécanique du sol aux contraintes appliquées au sol par les machines » explique-t-on sur le site.

A lire sur cette thématique :

Un gros matériel reste lourd, même avec des chenilles

Compaction des sols : l’identifier et la comprendre pour l’éviter

Plus de machines disponibles sur Terranimo

Grâce à une mise à jour, la diversité des matériels disponibles pour faire la simulation est beaucoup plus grande qu’auparavant. Ainsi, il est possible d’estimer le risque de compaction lié à une arracheuse à betteraves, une arracheuse de pommes de terre ou encore une moissonneuse-batteuse à chenilles.

Par ailleurs, il est toujours possible d’évaluer le risque de compaction d’un ensemble tracteur-outil. Mais là encore, le nombre de combinaisons possibles à été augmenté. Par exemple, concernant les tracteurs, il est possible de prendre des versions à roues de 330, 170 ou 90ch, mais aussi des tracteurs sur grandes chenilles (type chenillard Challenger) ou encore des tracteurs sur quatre trains de chenilles, comme le récent John Deere 8RX.

D’autre part, concernant l’outil attelé, dix catégories sont disponibles, du pulvérisateur porté à la tonne à lisier, en passant par la remorque arracheuse. Une fois le matériel et ses caractéristiques programmés, l’étape suivante consiste à identifier le type de sol (taux d’humidité, teneur en argile, etc).

Ensuite, une fois tous les paramètres renseignés, Terranimo permet de visualiser les contraintes au sol au contact des pneumatiques (cf exemple ci-dessous avec le cas d’un tracteur de 300ch et d’une tonne à lisier à trois essieux).

Terranimo : pneus et sols

(Source : Terranimo.dk)

 

Terranimo : compaction des sols

(Source : Terranimo.dk)

« La limite entre le vert et le jaune indique 75% de la résistance du sol estimée par le modèle. La limite entre le jaune et le rouge correspond à une résistance supérieure de 25% à celle estimée par le modèle. Les lignes noires indiquent les contraintes verticales. Ces lignes noires doivent rester dans le vert pour éviter tout tassement, et dans le jaune pour éviter un tassement sévère. »

Pour accéder à l’outil et faire vos simulations, rendez vous sur : terranimo.dk

Entraid Vidéos

Monarch, un tracteur électrique et autonome

Semer le maïs avec une dent, non avec deux disques

Réduire la dérive de pulvérisation avec Wingssprayer

Renouvellement à la société Yanigav

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement