[Management] Le savoir-faire marketing

Organisation et Management
Vente directe agriculteurs : se lancer dans la vente et appréhender le savoir-faire marketing

Spécialiste de la communication et du management, Marjorie Lambert vous explique le savoir-faire marketing. Crédit photo: Blackbox Studio

30/08/2018 - 12:45

La vente directe et le savoir-faire marketing expliqué par Marjorie Lambert. Cette spécialiste s’adresse à vous, employeurs du secteur agricole que vous soyez responsable de cuma, de groupement d’employeurs, en société… à vous qui employez des salariés agricoles.

Partagez cet article: [Management] Le savoir-faire marketing

Quel est mon coût de production ? Quelle gamme pour quel prix ? Marjorie Lambert vous explique le savoir-faire marketing.

Se lancer dans la vente directe

Gamme, prix et rentabilité

Les entreprises agroalimentaires élaborent leur rentabilité au produit mais également à la gamme ! Certaines activités peuvent en financer d’autres. Par exemple à l’échelle d’un magasin, les fruits et légumes sont recruteurs de clients et le distributeur peut faire le choix d’investir sur cette activité en réduisant sa marge. Il pourra compenser sur d’autres périmètres. Cette stratégie est à la portée de chacun sous condition de calculer ses coûts de revient.

Mon coût de production est plus important que celui de ma concurrence ?

Le prix « facial » du produit risque de démotiver votre client. Plusieurs leviers sont à votre disposition : communiquer sur le rapport qualité/prix, revoir le conditionnement, proposer ponctuellement des dégustations et/ou mises en avant.

La promotion de produits va à l’encontre des valeurs du collectif ?

Cette situation peut être problématique alors que vous avez besoin d’un volume de vente donné pour rentabiliser les investissements individuels. Au regard du client, le rapport qualité/prix risque par exemple de paraître trop élevé et donc d’engendrer des pertes. Dans ces conditions, le packaging et l’argumentaire commercial auront d’autant plus d’importance au démarrage, de même que votre présence pour défendre votre produit. Un « storytelling »* bien maîtrisé par les distributeurs l’est souvent de façon disparate par les producteurs, souvent faute de budget. La stratégie individuelle devra donc être renforcée, par la diversification de clients par exemple.

* Storytelling : capacité à raconter l’histoire d’un produit.


Retrouvez l’ensemble de ces chroniques sur le management agricole et son regard employeur dans le dossier spécial Entraid : Manager au quotidien.

Manager dans le secteur agricole employeur

Les conseils de Marjorie Lambert en management agricole pour les employeurs du secteur agricole.


Pour aller plus loin sur la vente directe et la vente en ligne, retrouvez notre article :

[Vente en ligne] La stratégie commerciale agricole de Miladiou.net

Vous souhaitez financer votre projet, on vous explique tout dans notre dossier sur le financement participatif « Crowdfunding » :

Crowdfunding : Tout savoir du financement participatif appliqué au secteur agricole

Par Marjorie Lambert.
Publicité
Simple Share Buttons