Prix, marques: quelles sont les faucheuses achetées par les cuma?

A quels prix les cuma achètent-elles leurs faucheuses? Privilégient-elles des achats neufs ou d'occasion? Quelles sont les marques préférées des cuma? Les réponses chiffrées avec la frcuma Grand Est.

Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur les achats de faucheuse en cuma dans le Grand Est.

Entre changements de système fourrager, évolution du climat et opportunités d’aides aux investissements du PCAE, les cuma ont remis à jour leur parc de faucheuses ces dernières années. En outre les gammes ont évolué vers le haut avec de multiples choix possibles. Tour d’horizon des achats de faucheuse en cuma dans le Grand Est.

Kuhn leader des achats de faucheuse en cuma dans le Grand Est

Tout d’abord, un constat clair: sur le parc des 312 faucheuses achetées neuves, Kuhn représente 46% des ventes. Derrière, 4 marques se partagent les restes: Claas, John Deere, Krone et Pöttinger. A noter que dans les achats de moins de 5 ans, Kuhn perd quelques ventes au profit de Claas et Krone. Notamment sur les groupes de fauche triples. Ensuite, une faucheuse de cuma s’achète neuve et se renouvelle assez régulièrement. Près de 55% du parc a moins de 5 ans. A noter, les ensembles intégrant un modèle frontal sont les plus récents.

Par ailleurs, les faucheuses traînées représente 41% des machines en cuma. Sur ce segment, Kuhn représente 45% des ventes avec des modèles 3m et plutôt 3,5m dans les achats récents. L’option timon central fait augmenter les prix. Mais il s’impose peu à peu pour son aspect pratique et son adaptation à divers chantiers.

A découvrir: Dossier faucheuses traînées aux Rayons X.

Combinés de fauche, des prix d’achat de 29 à 80.000€

Ensuite, depuis environ 2 ans, les cuma de Haute-Marne, de Lorraine et des Ardennes s’équipent de combinaisons de 3 faucheuses portées. Et les aides PCAE n’y sont pas étrangères. En outre, le gain d’efficacité est flagrant pour certains groupes. Et cela a induit une organisation avec un tracteur dédié provenant de la cuma ou d’adhérent. La difficulté est de trouver le bon compromis, de définir clairement des besoins et dans ce domaine. Car le choix est vaste: conditionneurs à fléaux ou à rouleaux, épandage large ou regroupement par vis ou tapis hydraulique, etc.

Tout cela a forcément une influence sur les prix d’achat des combinés de fauche. Ils vont de 29.000 à 44.800€. La moyenne se situe à 36.500€ pour des ensembles de fauche simple à disques. Sur les 16 ensembles dénombrés dans cette catégorie, on observe des écarts liés à la largeur de travail et aux systèmes de suspensions des lamiers. Travailler large avec un petit tracteur, en considérant qu’un passage de faneuse compensera le non-conditionnement est la principale motivation à laquelle on peut aussi ajouter les écarts de valeur d’achat. Pour ceux qui souhaitent conditionner, on constate des prix d’achat nettement plus élevés. Ils vont de 52.500 à 80.000€. Soit 66.300€ en moyenne.

Jusqu’à 11m de large

Ensuite, les modèles simples vont jusqu’à 9,5 voire 11m. En revanche les ensembles avec conditionneurs vont souvent de 8,5 à 9,2m de large. Majoritairement les 11 ensembles en parc sont équipés en conditionneurs fléaux. Et certains ont des systèmes de rapprochement d’andains hydrauliques modulables. Ces derniers rehaussent le prix d’environ 12 à 15.000€. On va retrouver ces machines dans des groupes réalisant des ensilages d’herbe plus du foin ou en lien avec des méthaniseurs.

La puissance nécessaire est plus importante, avec 180 à 200ch sur 9m. Ce qui peut constituer une activité intéressante pour valoriser un gros tracteur collectif en période printanière, avec des performances de chantier élevées. Même si des appréhensions existaient avant l’achat, les avis des cuma sont plutôt clairs. “C’est efficace et on ne reviendrait pas en arrière”.

Achats de faucheuse en cuma, les prix à retenir catégorie par catégorie

Face à une grille de choix de plus en plus large, résumons les valeurs d’achat moyenne des 5 dernières années constatées dans le Grand Est.

achats de faucheuse en cuma

Les prix d’achat relevés par la frcuma Grand Est entre 2015 et 2020.

Ensuite, faucher sur environ 6m de large représente un investissement de 22.500 à plus de 45.000€ selon le type et la fonction de la machine. Finalement on se rend compte que l’on peut faucher 9m en modèle simple pour “à peine plus cher” que 6m en conditionneuse frontale et portée arrière.

Le choix n’est pas toujours simple en collectif et cela peut, dans certains groupes, aboutir à des compromis avec 2 solutions distinctes du genre: un ensemble porté 9m sans conditionneurs et une faucheuse-conditionneuse portée 3,2m. Dans ce genre de solution, l’investissement est d’environ 55 à 60.000€. Mais avec des capacités d’intervention fortes permettant de réaliser 500ha par an sans soucis et à des tarifs pouvant descendre à 15€/ha voire moins.

Un travail de calcul de coût global de chantier est probablement à affiner en incluant les différentes interventions de fanage et andainage pour trouver la où les solutions qui vont convenir aussi bien en ensilage, qu’en enrubannage ou en foin.

combiné de fauche

Lors de l’investissement dans un combiné de fauche, la question de la conduite a aussi son importance.

Ainsi, les faucheuses sont donc beaucoup plus présentes en cuma que le reste de la chaîne verte (faneuse, andaineur). Et les efforts d’organisation permettent de trouver un bon compromis entre service et prix. La question de la conduite sera aussi à évoquer dans les groupes. Notamment pour ne pas prendre de risques trop importants pouvant avoir des conséquences sur les frais d’entretien.

A lire également  le Dossier les faucheuses aux Rayons X.

Entraid Vidéos

Combien coûte un semoir pour le semis direct?

Quels sont les épandeurs préférés des cuma?

Combien coûte la faucheuse Claas Disco 3150 TC?

Herse étrille en cuma : des prix d’achat de 1.100 à 2.300 €/m

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement