Appareil semis et travail du sol : du « sur-mesure » à l’Auvilloise

Depuis un an, la cuma Auvilloise utilise un nouveau matériel semi–porté à double vocation : semis et travail du sol. Cet appareil d'une largeur de 4,80 m a été conçu avec le constructeur local Jammet.

Jean–Luc Berthault, le Président explique les motivations : « nous souhaitions disposer d’un appareil qui apporte à la fois une régularité du semis, un travail du sol satisfaisant  et un débit de chantier élevé ».

La première rangée de dents scalpent le sol. La deuxième l’émiette tout en positionnant la graine. Suit un rouleau type « Rolflex » de chez Horsch où chaque lame de ressort intervient en prolongement de la dent qui précède. Enfin, une herse peigne permet de reboucher légèrement le sillon. La caisse de semis provient d’un semoir Kverneland Accord. Particularité de l’appareil : une pression au sol équilibrée sur toute la largeur grâce à des roues d’appoint. L’appareil peut être utilisé indépendamment pour le déchaumage. Dans ce cas de figure, il est facturé 9€/ha contre 15€ lorsqu’il est utilisé pour le semis. 300 ha ont été réalisés en tout lors de la première année d’utilisation.

Notre photo: les adhérents de la cuma ont travaillé 300 ha avec le nouvel appareil mixte de la cuma l’Auvilloise, pour du déchaumage ou du semis de céréales 

cuma_auvolloise_dent_outil_mixte

Entraid Vidéos

Epandage de précision: difficile en zone de montagne

Semis direct: 14 outils comparés dans la Somme

Quelle sera la place des cuma dans la PAC 2020 ?

Zapping 2019: de Super Mario aux distances de freinage d’urgence

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement