ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Avis semoir Bednar Omega 3000L : un outil passe-partout

Partager sur

Avis semoir Bednar Omega 3000L : un outil passe-partout

Semoir Bednar Omega 3000L de la Cuma du Labiou dans le Cantal.

La cuma du Labiou a investi dans un semoir Bednar Omega 3000 L pour la recharge des prairies et l’implantation des céréales. Un matériel qui se révèle polyvalent et à l’aise dans tous les terrains. Retour d'utilisateur.

La cuma du Labiou livre son avis d’utilisateur du semoir Bednar Omega 3000 L n’entre pas directement dans la catégorie des semoirs directs. Mais il offre une large plage d’utilisations. Utilisé depuis 2 campagnes, le semoir d’une largeur de 3m travaille une centaine d’hectares par an. Principalement pour des recharges de prairies mais aussi pour l’implantation de méteils ou de céréales.

un semoir passe-partout

Cédric Viallemonteil, adhérent de la cuma du Labiou: « l’Omega 3000 L est un semoir polyvalent avec des outils de préparations qui permettent de passer pratiquement dans toutes les conditions. »

A l’aise dans tous les terrains

Devant la barre de semis de multiples équipements permettent de s’adapter à différentes configurations de préparation du sol. A l’avant, un rouleau à pneu nivelle le sol entre les roues du tracteur. Ensuite, 3 rangées de disques sont installées pour affiner la préparation du lit de semences. Les 2 premières sont composées de disques crénelés agressifs disposés en X. La troisième dispose de disques gaufrés pour une production de terre fine. Des disques suivi d’un rouleau à pneu sur toute la largeur de travail en charge de rappuyer le sol avant la barre de semis.

L’avantage de tous ces équipements, «c’est qu’il est possible de semer n’importe quoi sur tous les types de terrains» argumente Cédric Viallemonteil adhérent de la cuma. Le semoir offre de multiples alternatives. Il est ainsi possible de travailler avec les trois rangées de disques dont la profondeur de travail est réglable hydrauliquement. Les 2 premières rangées peuvent s’escamoter ainsi que la troisième. «Cela permet de s’adapter à différentes préparations de sol.»

Avis d’utilisateur du semoir Bednar Omega 3000 L: les photos

Un rouleau pneus à l'avant pour niveler le sol

A l’avant du semoir, un rouleau a pneus fait office de tasse-avant et nivelle le sol avant le passage des disques.

Trois rangées de disques indépendantes permettent de s'adapter aux différents terrains

Trois rangées de disques permettent d’affiner la préparation du sol. Les 2 premières disposent de disques crénelés disposés en X. la troisième comporte des disques gaufrés. Ces 2 équipement disposent d’un réglage de la profondeur indépendant. Il est possible de faire travailler tous les disques ou seulement les 2 premières rangées, la troisième ou aucune. Plusieurs options qui permettent de s’adapter en fonction du terrain.

Au centre du semoir, un rouleau à pneus pour rappuyer le sol devant les éléments semeurs

après les 3 rangées de disques, un rouleau à pneus rappui le sol avant le passage des éléments semeurs. A noter les freins, constitués d’une barre en acier actionnée par l’hydraulique et qui vient appuyer sur les pneus. Une pression à régler « au risque de voir fumer les pneumatiques. »

Entre chaque pneus du rouleau central, un efface trace est installé

Entre chaque roues du rouleau central, un efface trace permet de niveler le monticule créé par le passage des roues.

Une trémie de 2800 l pour le semoir Bednar Omega 3000 L

D’une contenance de 2800 l, la trémie dispose de 2 alertes de niveau.

Un éclairage Led permet une bonne visibilité durant le tranvail de nuit

Derrière la trémie, des phares Led éclairent l’environnement du semoir. Pas de caméra pour visualisé l’intégralité de la barre de semis sur ce modèle.

Les éléments semeurs sont montés sur des parallélogrammes. La pression est réglable hydrauliquement jusqu'à 130 kg.

Un réglage de la profondeur facile et efficace

La profondeur de semis se règle facilement à l’aide d’une clé à cliquet intégrée.

Une roulette de rappui pour un bon contact sol-graines

Apprécié, la roulette de rappui installée derrière l’élément semeur pour un bon contact sol-graines

Une trémie facile à vidanger

Aucun besoin d’acrobatie pour vidanger la trémie. Suivant sa position, un trappe permet d’orienter le grain vers les éléments semeurs ou vers le tuyau arrière pour la vidange. Pratique aussi pour l’étalonnage du semoir. Une trappe à remettre dans la bonne position avant de commencer le travail…

Prise en main du Bednar Omega 3000 L: de nombreux réglages à connaitre

A la vue de tous les équipements du semoir, les adhérents ont confié la conduite à un seul chauffeur. «Je réalise tous les semis. Le semoir n’est pas difficile à prendre en main. Mais il est possible d’intervenir sur une multitudes de réglages: nombre de rangées de disques à faire travailler, gérer leur profondeur de travail, régler la pression des éléments semeurs…» Un regret de la part de la cuma de ne pas avoir une mise en route par le constructeur.

Mais il est aussi possible avec ce semoir de réaliser un semis direct. «Il faut que le terrain s’y prête. Pour recharger une prairie, le sol doit être souple, sinon la pression des éléments semeurs n’est pas suffisante. Cette année, j’ai testé le semis direct d’un maïs derrière un vieux dactyle en fermant une descente sur deux. C’était l’année pour réaliser cet essai. Au final le rendement est correct. Surtout par rapport à la charge de travail déployée.»

Attention dans les dévers

Un semoir tout en longueur qui mesure 8m de long, «auxquels il faut rajouter le tracteur». Cela représente un attelage très long. Pas toujours facile à manœuvrer dans nos petites parcelles. «Même si l’absence de cardan permet de tourner très court.» Un semoir lourd avec 4 tonnes à vide et aucun report de charge sur l’arrière du tracteur. De petites parcelles aussi avec des dévers. C’est le principal inconvénient. Le semoir ne tient pas sa ligne. «Il glisse et le tracteur fini par marcher en crabe.»

Un semoir qui demande aussi une certaine puissance de traction surtout quand tous les disques sont en actions. «Avec une largeur de 3m, il ne faut pas moins de 130ch. Surtout dans les pentes.»

Récemment la cuma a essayé un nouveau tracteur disposant de l’autoguidage. «Le constat est qu’il est possible d’optimiser les manœuvres ce qui fait gagner du temps même dans les petites parcelles. Nous n’étions pas vraiment convaincus avant l’essai, mais l’autoguidage équipera certainement le futur tracteur de la cuma.»

Combien coûte un semoir pour le semis direct?

5 semoirs pour 4 techniques de semis et 1300 ha

Semis direct, le retour d’expérience de 4 cuma