Cuma de Branceilles : du vin et des noix au menu

En région Actus des groupes
nuciculture outil recolte noix

18/02/2014 - 09:02

La cuma de Branceilles en Basse Corrèze est axée sur deux productions locales, en verve sur la commune : - la viticulture autour du vignoble étroit (une trentaine d'ha en tout) mais réputé des « Milles et une Pierre », - et la nuciculture dans le cadre de la filière AOC des noix du Périgord.

Partagez cet article: Cuma de Branceilles : du vin et des noix au menu

Pierre Périnnet, le Président expose : « nous disposons depuis six ans d’une machine à vendanger tractée Grégoire pour la récolte sur huit exploitations. Ce matériel est un bon compromis entre le niveau d’investissement consenti et la souplesse de travail qu’apporte la mécanisation  en comparaison des vendanges manuelles ».

Deux adhérents sont plus spécialement affiliés à la conduite de la machine. En tout, la cave coopérative produit annuellement entre 150 et 200 000 bouteilles à l’année. Dont le fameux vin paillé rouge issu des cépages,  cabernet franc, cabernet sauvignon, et Chardonnay …
Quant à la filière noix, elle est très active en ce moment. La cuma s’est équipée depuis une vingtaine d’années pour la récolte chez une quinzaine d’adhérents représentant une centaine d’ha. Elle dispose pour cela de deux vibreurs attelés à de vieux tracteurs, et trois machines à récolter, dont deux récentes plus perfectionnées mais coûteuses (environ 80 000 €). La récolte s’effectue généralement en trois passages au rythme de la maturité des fruits.  Ensuite, le traitement de la récolte, (lavage, séchage, tri, conditionnement …) se réalise individuellement sur chaque exploitation.

Publicité
Simple Share Buttons