Le fauchage andainage s’étoffe dans le Gers

La cuma de Leboulin dans le Gers a récemment investi dans une coupe andaineuse de la marque Tort en 6,50m de large. Un matériel qui aura coûté 70.000€.

La cuma gersoise de Leboulin a accueilli une coupe andaineuse Tort.

La cuma de Leboulin a investi dans une coupe andaineuse de 6,5m. En outre, cette coupe Tort réalise deux demi-andains de chaque côté. Néanmoins, les adhérents ont choisit de prendre un tapis supplémentaire (proposé en option) pour effectuer un seul andain pour des cultures comme les lentilles ou le pois chiche.

Les tapis sont inclinables et possèdent deux sens de rotation contrôlable depuis la cabine. La coupe est sur suspension hydraulique (monté sur boule d’azote) et les deux roues de terrage permettent un suivi régulier du sol.

Lire aussi: Le fauchage andainage pour améliorer la qualité de la récolte.

Autoguidage et coupe

Les adhérents ont fauché cet été 50 hectares de luzerne porte graine et 12 hectares de coriandre. Il en ressort une facilité de prise en main. La conduite est facilitée par un autoguidage SF1 sur un tracteur de 250ch et l’accouplement de la coupe au champ ne pose pas de problème particulier.

Le gabarit du John Deere 7250R confère une très bonne stabilité de la coupe sur le pont avant. La coupe qui avoisine les 2 tonnes nécessite un cotre-poids apporté par la centrale hydraulique placée à l’arrière et peut-être lestée si besoin.

Cependant le séchage de la luzerne s’est avéré long. Il n’aura fallut pas moins de quinze jours avant de rentrer avec la batteuse pour récolter la luzerne. La culture, posée au sol, a séché de manière hétérogène.

Luzerne, coriandre et pois-chiche avec la coupe andaineuse

Les adhérents prévoient à présent de tester dans une culture de pois chiche. Le président reçoit des demandes pour avoir recours au service de la cuma. A terme, les adhérents prévoient un développement autour de 250 à 300ha pour proposer un tarif attractif.

Affaire à suivre donc pour cette cuma qui au travers de cet investissement, contribue à pérenniser son activité en s’adaptant aux attentes des ses adhérents. Mais aussi en les accompagnant dans l’évolution de leurs techniques culturales.

Lire aussi: Moisson décomposée, une bonne idée?

Entraid Vidéos

Bientôt un toaster de protéagineux dans le Grand Est ?

20 km/h pour le combiné de semis Aquila

Récolte du tournesol: une nouvelle coupe Poget

Quels sont les tracteurs les plus rapides du monde ?

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement