Le fauchage andainage, améliorer la qualité de la récolte

Une récolte en deux temps pour optimiser la qualité du grain: tel est le principe de la technique du fauchage bien connue de nos grands-parents et remise au goût du jour.

Cinq journées, organisées en 2019 par la Chambre d'agriculture et la fdcuma du Gers sur le fauchage-andainage, ont mobilisé près de 350 agriculteurs.

Les objectifs de la technique du fauchage-andainage sont les suivants:

  • pallier les défoliants chimiques pour les cultures porte-graines,
  • homogénéiser la maturité des cultures à floraison indéterminée (sarrasin, pois chiche, chia),
  • récolter malgré le salissement tardif des parcelles (cas des renouées dans les lentilles),
  • avancer la date de récolte (8 à 15 jours) en fauchant la culture à maturité physiologique,
  • augmenter la qualité de battage et le cas échéant de triage.
Fauchage andainage

Stade optimal de fauche suivant la culture.

 

La technique de fauchage andainage

Plusieurs types d’outils permettent de réaliser le fauchage et l’andainage en un seul passage.

La fauche intervient lorsque la culture est à maturité physiologique. Le grain est alors entre 25 et 30% d’humidité pour la majorité des cultures.

La récolte des andains peut se faire à la coupe à céréales classique munie de doigts releveurs ou à l’aide d’un pick-up. L’utilisation du pick-up reste le moyen le plus efficace pour reprendre des andains. Si la reprise des andains peut se faire relativement facilement pour les céréales à pailles ou le colza, cela devient beaucoup plus délicat pour des cultures posées à même le sol (pois chiche, lentille, etc.).

Points de vigilance

La période de séchage au champ est soumise potentiellement aux intempéries (plaquage des andains au sol). De trop gros andains ont tendance à sécher lentement. Alors que de trop petits andains sont sensibles aux plaquages au sol lors d’épisode orageux. Veillez à adapter l’andain en fonction de la biomasse présente au champ.

Le fauchage des céréales doit être réalisé de manière à ce que l’andain soit posé sur des éteules suffisamment hautes (environ 15cm) pour faciliter la circulation de l’air et permettre un séchage rapide et homogène. En fonction des matériels, l’andainage peut être réalisé au centre, à gauche, à droite ou des deux côtés en même temps.

Si le séchage dure trop longtemps, une reprise à la coupe risque de remonter un peu de vert. Et dans certains cas cela peut tâcher la récolte. La reprise des andains avec une coupe classique doit être faite de préférence avec des doigts releveurs.

Attention à ne pas faucher trop tardivement pour limiter le risque d’égrenage lors de la fauche, ainsi qu’à la reprise des andains.

Le passage double de machine peut entraîner a priori un surcoût financier d’une soixantaine d’euros. Mais l’intérêt de la technique se regarde au niveau global.

En bref

Le fauchage-andainage permet d’augmenter la qualité de la récolte (triage facilité) en assurant une récolte aux normes.

Elle permet aussi de mettre en place éventuellement une deuxième culture permettant de valoriser doublement la surface sur l’année et de réduire les IFT en se substituant aux défoliants chimiques. Attention aux indices utilisés pour ne pas trop se décaler dans la saison et avoir des difficultés à la récolte (épisodes pluvieux).

Cette technique est également une alternative intéressante pour récolter des parcelles ayant subi un salissement tardif et important et que l’on n’aurait pas récoltées autrement.

Malgré une remise au goût du jour très récente, les constructeurs proposent déjà un grand nombre de matériels capables de réaliser du fauchage-andainage. Il ne reste plus maintenant qu’à choisir la couleur du matériel!

Article extrait du numéro spécial Entraid’ Gers – janvier2020.

EN COMPLEMENT:

La fauche andainage a des perspectives et encore des plâtres à essuyer.

Moisson: pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple?

Entraid Vidéos

Quand détruire le couvert avant un maïs fourrage?

La haie fournit des planches et de l’amendement

Un bec pour la moisson du chanvre

Comment se lancer dans le semis direct ?

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement