ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Désherbage mécanique de qualité à la cuma de Classun

Partager sur

Désherbage mécanique de qualité à la cuma de Classun

La bineuse en démonstration était équipée d’accessoires très variés: socs scalpeurs, socs patte d’oie, lames lelièvre…

La cuma de Classun, dans les Landes, a accueilli une démonstration de bineuse équipée d’un autoguidage par caméra. Les participants ont pu apprécier le haut niveau de précision grâce à la caméra colorimétrique et 3D dans une parcelle de maïs au stade 5 feuilles à écartement des rangs 80 cm.

Le constructeur autrichien Einböck a présenté à la cuma de Classun et à des adhérents de cuma du secteur sa bineuse dotée de l’interface Row-Guard, fin mai.

Bineuse en conditions poussantes

À cette période, les cultures de printemps sont poussantes. Les adventices pointent le bout de leurs nez avec les fortes chaleurs. C’est la période idéale pour lutter mécaniquement et gérer au mieux le salissement des productions maïsicoles et autres cultures sarclées (soja, tournesol…).

Le binage présente plusieurs avantages. Parmi lesquels aération, réchauffement et accentuation de la minéralisation du sol, infiltration de l’eau, déracinement, arrachage et recouvrement des adventices…

Au plus près de la ligne de culture

Les participants ont pu apprécier le haut niveau de précision de la bineuse grâce à la caméra colorimétrique et 3D. La machine évoluait dans une parcelle de maïs au stade 5 feuilles à écartement des rangs 80cm.

Le translateur d’une course de 25cm de chaque côté permet de corriger les éventuelles erreurs de conduite commises par le chauffeur. Et d’assurer un désherbage efficace au plus près des lignes de culture.

En outre, les disques circulaires garantissent une stabilité de la machine dans des conditions périlleuses avec un fort dévers.

Accessoires utiles sur la bineuse à la cuma de Classun

La bineuse de démonstration était équipée d’accessoires très variés (socs scalpeurs, socs patte d’oie, lames lelièvre…). Présents sur des éléments centrés dans l’inter-rang ou dans l’axe de la ligne de semis.

Une spécificité a retenu l’attention des producteurs, l’élément Chopstar-Twin placé à cheval sur la ligne de culture, assurant un binage de précision, même sur des cultures à des stades très juvéniles.

Réglages minutieux

Le désherbage sur la ligne reste assez complexe car il nécessite des réglages minutieux et une attention particulière de  l’opérateur pour éliminer la flore envahissante en limitant au maximum les dégâts sur la culture.

Ainsi, trois sortes d’équipements ont été exposés: herse étrille, roto-étrille et les moulinets à doigts de type Kress. Ces éléments, combinés avec la technologie de l’autoguidage permettent de se rapprocher très précisément du rang et donc d’obtenir un désherbage quasi-parfait.

À aujourd’hui, plusieurs collectifs du réseau 640 ont franchi le pas, en investissant dans l’autoguidage caméra.

D’autres marques également présentes dans les cuma

Cette innovation est fortement représentée dans les collectifs orientés en agriculture biologique. Mais aussi chez quelques groupes conventionnels, basés au cœur des bassins de captage d’eau potable.

On y retrouve d’autres marques comme Garford, Hatzenbichler ou Carré. Ces matériels technologiques restent très onéreux. Il faut compter entre 40.000 et 55.000€ d’investissement HT.

Enfin, à lire aussi: