ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Ensilage d’herbe: grouper ou pas les andains?

Partager sur

Ensilage d’herbe: grouper ou pas les andains?

Le compromis entre qualité et coût est délicat à trouver.

Faucher l’herbe avec andain serré ou étalé avant l’ensilage? Grouper ou pas les andains? Avis d’experts.

Le pôle conseils du Salon de l’Herbe 2022 présentait une intéressante analyse des itinéraires d’ensilage d’herbe. Des travaux issus du projet Cap protéines, et intitulés «Concilier débit de chantier, maitrise des coûts et qualité.» Dans tous les cas, l’ensilage est prévu 36 à 60h, voire 72h après la fauche. Option1: fauche à plat ou conditionnée avec éparpillement large puis regroupement de trois fois 3m de coupe. Soit trois passages au total. Son point fort: la vitesse et l’homogénéité du séchage.

comparatif fauche avant ensilage

L’option 1.

Andains étroits au départ

Option2: fauche conditionnée en andains étroits, puis regroupement 6 à 24h avant l’ensilage. Soit là aussi trois passages. Point fort: l’homogénéité du séchage.

comparatif fauche avant ensilage option 2

L’option2.

Pick-up large pour l’ensilage

Option3: fauche conditionnée avec andains étroits, et reprise en l’état deux par deux avec un pick-up large. Soit seulement deux passages. Points forts: moins d’incorporation de pierres, terre et de butyriques, un passage en moins.

comparatif fauche avant ensilage option 3

L’option 3.

Grouper dès la fauche

Option4: fauche à plat ou conditionnée avec groupage des andains dès la fauche. Là aussi deux passages seulement et les mêmes points forts. Mais des risques sur la vitesse et l’homogénéité du séchage. Ainsi, cette méthode passe mieux en fauche précoce avec un faible rendement, qu’avec des volumes importants.

comparatif fauche avant ensilage option 4

L’option 4.

comparatif fauche avant ensilage

L’avis des experts en résumé (Projet Cap Protéines).

Pour relativiser ces critères, on peut ajouter que faucher à 7-8cm de hauteur facilite la circulation d’air sous l’andain et donc le séchage. La présence de terre dans le fourrage diminue également. En revanche, il est souhaitable de faucher une fois plus ras en fin de campagne, pour nettoyer la prairie. C’est le conseil donné au Salon de l’Herbe par Benoît Possémé (Chambre d’agriculture de Bretagne).

En complément: