Hommage à Paul Favreau, ancien président de la Fncuma

Paul Favreau, président de la Fncuma de 1983 à 1991, est décédé le 18 avril. Il avait activement œuvré à la reconnaissance et à l’indépendance du mouvement cuma.

Il a présidé la Fncuma de 1983 à 1991 (ici durant son mandat, à g. Guy Moreau, à d. Jean Brault).

La Fncuma a annoncé le décès de son ancien président, Paul Favreau, survenu le 18 avril. Il était âgé de 84 ans. Agriculteur en Vendée, il a exercé des responsabilités dans sa propre cuma puis au sein des fédérations départementale et régionale. Il a présidé la Fncuma de 1983 à 1991. «Homme de conviction, il a fortement contribué à la reconnaissance de la Fncuma comme un acteur à part entière du développement agricole», rappelle Luc Vermeulen, le président actuel.

Indépendance

«Paul tenait essentiellement à l’indépendance du mouvement des cuma, ajoute Marcel Godreau, ancien directeur de la Fncuma, respectueux en cela des opinions diverses exprimées la plupart du temps dans les structures locales. Mais l’insertion dans le réseau plus vaste des coopératives agricoles lui semblait essentielle, car il y retrouvait les valeurs fondamentales de solidarité, de démocratie et de développement local. Il a activement participé à l’ancrage de la fédération nationale des cuma dans la Confédération des Coopératives Agricoles. Paul Favreau était très respectueux des personnes et des opinions diverses. Sa discrétion légendaire lui permettait d’écouter la parole de chacun, pour en traduire une synthèse toujours pleine de bon sens. C’est un grand serviteur de l’agriculture et un homme de cœur qui nous quitte.»

Nous ajouterons que ses responsabilités régionales l’ont amené à participer au milieu des années 70 à la création du journal Entraid’Ouest, la première pierre de l’entreprise de presse Entraid’ qu’on connaît aujourd’hui.

Paul Favreau ancien président de la fncum

En 2015, au Salon aux Champs, Paul Favreau (à g.) soufflait les bougies pour les 70 ans des cuma, en compagnie de Michel Le Roch (président du Salon), Joseph Beaugeard et Jean-Pierre Carnet (deux de ses successeurs), Stéphane Le Foll (ministre de l’agriculture) et Stéphane Gérard (président de l’époque). ©Michel Ogier

 

En complément : plus de détails sur le parcours de Paul Favreau avec la Frcuma Ouest.

Entraid Vidéos

Semis direct: 14 outils comparés dans la Somme

Quelle sera la place des cuma dans la PAC 2020 ?

Zapping 2019: de Super Mario aux distances de freinage d’urgence

[Interview] Des collectifs pour des actions efficaces

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement