ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Innov’Space : les témoins de 25 ans d’évolution

Partager sur

Innov’Space : les témoins de 25 ans d’évolution

En marge de l’édition 2020 de son concours de l’innovation, le Space propose une sélection des lauréats qui ont le plus marqué l’élevage en 25 ans d’Innov’Space.

Dans une rétrospective des 100 lauréats les plus marquants de ses 25 ans d’histoire, le concours organisé dans le cadre du Space propose un témoignage de l’évolution technique que les élevages ont connue et adoptée.

En un quart de siècle de concours, les jurys des Innov’Space ont eu près de 3.000 dossiers de candidatures à lire. Parmi eux, 1.253 ont obtenu une distinction et cette année, le salon profite de cet anniversaire pour apporter un témoignage du développement agricole. Pour cela, un jury a identifié les produits, équipements et services qu’il a considérés «comme à l’origine d’une évolution des pratiques, précurseurs dans leur domaine ou remarquable par leur succès commercial», expliquent les organisateurs. Il a retenu «un Top 100», dévoilé en parallèle d’une édition 2020 qui aura incité le Space lui-même à innover, plus que jamais.

574 exposants différents ont déjà été lauréats

La sélection s’ouvre avec la buse rotative développée par un célèbre fabricant de nettoyeurs à haute pression. «Parmi les plus répandues dans les élevages, cette buse a permis un gain d’efficacité et de temps», argumente le jury. C’est aussi une illustration des sujets qui ont mobilisés le secteur au fil du temps qu’elle apporte. En 1999, le concours met en avant la naissance de Bleu-blanc-cœur, un label nutrition qui valorise une filière complète avec l’argument d’un aspect santé. Exemple aussi au début des années 2000, lorsque les spécialistes de l’aviculture saluent la plateforme de compostage dévoilé par Ocene. Elle «permet aux éleveurs de considérer le fumier comme un produit plutôt qu’un déchet», signale l’argumentaire. Peu après, c’est aussi le vecteur du bien-être animal qui oriente les innovations. Delaval est récompensé en 2004 pour sa brosse à vaches pivotante rotative.
Le système se veut simple à utiliser pour soigner seul ses animaux au cornadis

Le Levobovin (3 étoiles en 2016) permet à un opérateur seul d'immobiliser la tête de 2 à 4 bovins en même temps.

Vache utilisant la brosse Delaval

La brosse présentée par Delaval en 2004 (2 étoiles) vise l’amélioration du bien-être des vaches.

robot d'alimentation lely au travail

Les vaches regardent aussi passer le train de l’innovation. Après la traite, c’est l’alimentation automatisée qui révolutionne la vie des élevages. Primé en 2012 (2 étoiles) le Vector est un système complet qui épargne à l’éleveur une astreinte fixe et pénible.

maxi couv développé par Devrand ETS

Le Maxi couv’ (2 étoiles en 2018) apporte une solution aux agriculteurs pour améliorer l’efficience de leurs inter-cultures.

Le robot avicole de Spoutnik

En bâtiment pondeuses, le Tibot de Spoutnik (3 étoiles en 2016) éduque les poules à aller au pondoir. Il peut aussi entretenir leur litière et garde un œil sur les paramètres environnementaux pour alerter l’éleveur en cas d’anomalie.

rotabuse karcher

Primée au Space en 1995, la Rotabuse de Kärcher fait depuis gagner du temps à beaucoup d’éleveurs.

Krone Combipack combiné presse enrubanneuse

Le combiné presse-enrubanneuse lancé par Krone et Innov'Space 1998 : un concept largement repris par les autres constructeurs. L’avis du jury : "une avancée majeure pour les chantiers d'enrubannage, un gain de temps considérable".

L'Astronot A3 dans son dossier au concours 2006

L’Astronaut A3 de Lely (2 étoiles en 2006) symbolise les progrès qui s’ouvre avec la robotique en matière de traite.

Bien sûr la robotique et le numérique sont en bonne place dans cette sélection, que ce soit avec les systèmes de traite, puis d’alimentation, en bovin, jusqu’au systèmes d’analyse d’images particulièrement remarqués l’an dernier dans la filière porcine. Depuis 2016, les robots circulent même au milieu des volailles pour assister les aviculteurs dans leur conduite d’élevage. Pour autant, la simplicité tire son épingle du jeu, notamment en matière d’amélioration des conditions de travail et de sécurité. En témoigne les trois étoiles apposées en 2016 sur le lève-têtes pour bovins au cornadis mis sur le marché par Mazeron-Naudot.

Lieu de découvertes

«Le monde de l’élevage est en mouvement, il a besoin d’accompagnement.» Le Space, qui veut jouer un tel rôle et a donc profité de cet anniversaire pour le faire, en revenant «sur les plus grandes réussites des innovations primées», se répondent Anne-Marie Quéméner, commissaire générale de l’événement, et son président, Marcel Denieul. Ils se confortent donc avec le fait que plus des trois quarts de leurs exposants de l’an dernier «considèrent le Space comme le lieu idéal pour faire connaître leurs innovations» et qu’une part encore plus grande des visiteurs y découvrent des techniques, produits ou matériels qu’ils ne connaissaient pas.