Un jeu coopératif pour comprendre la vie d’une cuma

La fédération Cuma Bourgogne-Franche-Comté a développé un jeu de société coopératif qui explique le fonctionnement des cuma. Baptisé «Paye ta cuma», il aborde les notions fondamentales des cuma. Ce jeu était à l'honneur à l'occasion d'un atelier lors du forum des fédérations la semaine passée. Présentation du jeu.

Retour sur l'atelier consacré au jeu "Paye ta cuma" lors du Forum des fédérations.

Emilie Castang, Marie Charleuf et Anne Horsin, toutes trois animatrices de Cuma Bourgogne-Franche-Comté ont développé ensemble le jeu coopératif Paye ta cuma. Une partie accueille 4 à 6 joueurs. En complément, un animateur de Cuma BFC fait office de maitre de jeu.

«Tous les joueurs font partie de la même équipe et forment une cuma», présente Anne Horsin. «L’objectif est de vivre la vie d’une cuma sur un nombre d’exercices comptables défini au préalable», sur le modèle de «La Bonne Paye» qui simule la vie d’un travailleur sur X mois.

L’importance du Président et du Trésorier

Au départ, chaque joueur reçoit un livret d’adhérent et une carte de personnage pour scénariser la partie. Puis, avant de commencer, ils élisent un Président et un Trésorier. Deux rôles clés! En effet, le premier aura le dernier mot lors des investissements. Tandis que le second reçoit un véritable livret de trésorerie à gérer. La cuma débute la partie avec 20.000€ et chaque joueur avec 7.000€. Au fur et à mesure de leur progression sur le plateau, les joueurs auront régulièrement des travaux à réaliser, des projets matériels à réfléchir ou encore des évènements à gérer (cases courriers).

jeu coopératif Paye ta cuma

Le plateau de jeu de Paye ta cuma.

«Le renouvellement des matériels se fait en concertation avec tous les joueurs. En outre, la performance d’un matériel est retranscrite par des unités basées sur les engagements et est un paramètre de décision.»

Attention, chaque joueur doit veiller à bien respecter ses engagements sous peine d’être pénalisé à la fin de l’exercice comptable.

Paye ta cuma: ambiance ludique mais vrais messages

«Cela fait partie des messages que nous souhaitons faire passer. Dans une ambiance ludique et conviviale, Paye ta cuma montre qu’il y a de nombreuses factures qui vont avec l’utilisation d’un matériel. Etre en cuma permet de répartir les coûts. De même, si la cuma a des fonds, il est possible de faire des investissements. In fine nous souhaitons toucher les lycéens en mobilisant l’intérêt et la concentration avec de vrais messages de fond. C’est un outil pour construire les interventions de Cuma Bourgogne-Franche-Comté dans les lycées et faire intégrer des notions importantes.»

Paye ta cuma

L’équipe de Cuma BFC a même pensé à intégrer une carte évènement concernant le magazine Entraid’.

Présenté en avant-première à l’occasion du salon Tech&Bio (septembre 2020), le jeu a rencontré un vif succès auprès des jeunes étudiants qui se sont bousculés pour le tester. «Nous avons eu aussi de très bons retours des professeurs qui souhaitaient acheter le jeu!»

Enfin, à lire sur le Forum des fédérations 2021:

Votez, proposez, critiquez, participez à la grande consultation agricole!

Forum national des Cuma: place aux échanges!

Rendez-vous des cuma: «les petits pas ne suffisent plus».

Entraid Vidéos

Bientôt un toaster de protéagineux dans le Grand Est ?

20 km/h pour le combiné de semis Aquila

Récolte du tournesol: une nouvelle coupe Poget

Quels sont les tracteurs les plus rapides du monde ?

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement