Les cuma antigel en action

C'est un investissement en cuma dont on voudrait qu'il ne serve jamais : les équipements antigel. Ils ont cependant été déclenchés fin mars en Touraine.

Heureusement, les équipements antigel des cuma locales ont été déclenchés le 27 mars du côté de St Nicolas-de-Bourgueil, pour éviter que le gel ne fasse des ravages sur la vigne.

Le 27 mars au petit matin, les températures sont dangereusement tombées sur le vignoble, du côté de St Nicolas-de-Bourgueil. A 4h30, il ne faisant qu’un demi-degré, laissant craindre une gelée sur les vignes.

Guillaume Delanoue, technicien à l’IFV, a relayé sur You Tube, la mobilisation collective qui s’est opérée pour déclencher les équipements d’aspersion et les tours antigel présents sur la zone. Objectif:  éviter que les bourgeons ne pâtissent du gel, au risque d’anéantir la récolte 2020.

De nombreux viticulteurs adhèrent ainsi à la cuma Protec 2001 qui asperge une centaine d’hectares de vigne, et à la cuma des Tours à Vent qui compte une dizaine de tours et en a installé 33 nouvelles cette année. Celles-ci permettent de réchauffer un peu les températures ambiantes.

Pour mémoire, les années 2016, 2017 et 2019 ont déjà été marquées par des épisodes climatiques. Guillaume Delanoue insiste sur cette mobilisation contre les risques de gel rendue possible avec le collectif.

A lire aussi à propos des risques de gel en viticulture:

79 tours antigel dans le Cognac 

Tours antigel et équipements d’aspersion 

Des agriculteurs gardois touchés par un épisode de gel fin mars

 

Entraid Vidéos

Quand détruire le couvert avant un maïs fourrage?

Un bec pour la moisson du chanvre

Comment se lancer dans le semis direct ?

Agriculture de conservation : les éleveurs ont de gros atouts

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement