Le marché français des agroéquipements en hausse en 2019

En décembre dernier, le Sedima, le syndicat national des concessionnaires agricoles, a présenté à la presse agricole ses observations pour le marché français des agroéquipements pour le second semestre 2019. Les chiffres à retenir.

Le Sedima observe une progression de 29% des immatriculations de tracteurs sur les 11 premiers mois de 2019.

Après un premier semestre 2019 déjà marqué par hausse (par rapport au 1er semestre 2018), le second semestre de l’année est lui aussi marqué par une progression des commandes de matériels neufs (+4% par rapport au 2nd semestre 2018). Par ailleurs, les commandes de matériels d’occasion sont aussi en hausse (+3% par rapport au 2nd semestre 2018).

+29% de tracteurs immatriculés

Le Sedima observe ainsi « une activité en progression à un an, mais un essoufflement de la croissance par rapport au 1er semestre 2019 ». Cette croissance du marché français des agroéquipements est essentiellement portée par les matériels d’accompagnement. Du côté des tracteurs, le syndicat note une hausse de 29% du nombre d’immatriculations sur les 11 premiers mois de 2019 (par rapport aux 11 premiers mois de 2018).

Concernant le moral des agriculteurs, le Sedima ressent un léger recul. En effet, si les estimations sont stables pour le secteur des grandes cultures (27% des concessionnaires estiment que le moral des agriculteurs est bon à très bon), pour la polyculture-élevage seuls 28% des concessionnaires estiment que le moral de leurs clients est bon (ils étaient 45% au premier semestre 2019). Un mot sur le secteur de la viticulture : 62% des concessionnaires estiment que le moral de leurs clients est bon à très bon.

Et en 2020 ?

Enfin, peu de changements sont attendus pour le premier semestre 2020 sur le marché français des agroéquipements. Selon la même étude du Sedima, 58% des concessionnaires ayant répondu estiment que le niveau de commande de matériels neufs sera équivalent à 2019 (17% attendent une hausse et 18% un recul). Même tendance pour le marché de l’occasion, avec 65% des répondants qui prévoient une relative stabilité.

Entraid Vidéos

Quelle sera la place des cuma dans la PAC 2020 ?

Zapping 2019: de Super Mario aux distances de freinage d’urgence

[Interview] Des collectifs pour des actions efficaces

Entraid Magazine de novembre 2019

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement