Des coûts d’intrants qui grignotent les marges

Dans l’ensemble, les prix à la production augmentent en début d’année. Dommage, les prix des intrants aussi...

La hausse des coûts d'aliments pèse sur la rentabilité des élevages, en bovins lait, porcs, volailles, ...

Certains prix de produits agricoles connaissent depuis quelques mois de fortes hausses: c’est le cas des prix des céréales et des oléagineux, en lien avec la forte demande de la Chine. C’est aussi le cas des fruits frais, et, dans une moindre mesure, des légumes, et des viandes issues des gros animaux, sur fond de fermeture de la restauration hors foyer. Une bonne nouvelle pour les marges agricoles 2021?

Les cours des céréales sont particulièrement élevés, supérieurs à ceux de la campagne précédente et à la moyenne des cinq dernières campagnes.

Marges agricoles 2021: des prix alimentaires au plus haut depuis 2014…

C’est l’une des tendances majeures relevée dans la lettre de conjoncture économique publiée par Agreste, début avril. «L’indice FAO des prix des produits alimentaires de base enregistre en mars sa dixième hausse mensuelle consécutive, atteignant son plus haut niveau depuis juin 2014» confirme la cellule d’études Economiques du Crédit Agricole. De quoi alimenter d’ailleurs une possible inflation des prix alimentaires.

marges agricoles 2021

L’indice des prix d’achat des intrants est corrélé à celui des prix des produits agricoles.

… mais des intrants en hausse également

Ces évolutions des prix de vente peuvent sembler encourageantes pour des agriculteurs. Sauf que dans le même temps, les prix des intrants nécessaires à la production de biens alimentaires, s’emballent. Ainsi, si l’embellie des cours des céréales redonnent du baume au cœur des producteurs de céréales, elle contrarie en revanche les éleveurs qui doivent payer plus cher l’aliment du bétail. Ces augmentations pèsent indubitablement sur les coûts de production, des porcs, volailles, lait… et donc sur la rentabilité des élevages. «Les prix d’achat des intrants utilisés par les agriculteurs (Ipampa) accélèrent en janvier (+1,6%) et en février (+2,1%), après +0,6% en décembre» chiffrent les économistes.

marges agricoles 2021

Parallèlement aux prix de l’aliment du bétail, les prix de l’énergie et des engrais se sont également accrus

Car, se sont aussi les prix de l’énergie, des lubrifiants et des engrais qui progressent. Sans parler des prix des matériels agricoles! Par ricochet, la hausse des prix des productions agricoles, qui est d’origine multifactorielle, induit elle-même celle du prix des intrants. Explication: «la valorisation des productions agricoles contribue à recourir davantage aux facteurs de production maximisant le rendement, entretenant en amont de facto celle des intrants agricoles: engrais, phytosanitaires, semences notamment» analyse le Crédit Agricole.

A lire à propos des prix des matériels agricoles :

-25 % sur les télescopiques.

Moissonneuse-batteuse: des prix du simple au triple.

Tracteurs: +34 % en 15 ans!

Entraid Vidéos

Fidélité à une marque de tracteur : qui est le champion ?

La fidélité a un prix…

[Ensilage] La cuma de l’Ouette a saisi l’occasion de persévérer

Fidèle à son concessionnaire ?

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement