En 2019, on embauche

Les métiers en cuma sont divers. Ils sont autant de solutions grâce auxquelles le groupe pourra évoluer et assurer sa pérennité. Pour accompagner les réflexions et les appuyer sur des exemples de réussites, les fédérations normandes organisent cinq portes ouvertes en janvier.

Histoire de toujours faire mieux tourner sa cuma, les groupes normands peuvent se pencher sur la question de l'emploi partagé. 5 Portes ouvertes sont organisées sur la région.

De quoi prendre et tenir une bonne résolution. L’année des cuma démarre avec les portes ouvertes en Normandie, un événement, incontournable pour les groupes qui s’interrogent sur la délégation des travaux, l’intérêt de proposer un service main-d’œuvre incluse, ou qui cherchent à optimiser l’usage de leur parc matériel. En cinq après-midi (une date par département), les fédérations de Normandie apporteront des réponses grâce au témoignage de cuma qui ouvriront leur porte et partageront leur expérience. Qu’ils en soient aux prémices de la réflexion ou à la mise en place concrète d’un emploi partagé, les responsables de cuma trouveront les clefs de réussite d’un premier emploi.

Les 5 rendez-vous (de 14h à 16h)

Calvados
Lundi 7 janvier à la cuma des Vallons du Douet (La Boissière)

Manche
Mardi 8 janvier à la cuma de la Vallée de la Joigne (Canisy)

Orne
Mercredi 9 janvier à la cuma de Saint-Germain-de-Martigny (La Mesniere)

Seine-Maritime
Jeudi 10 janvier à la cuma de la Voie Romaine (Bollevillet)

Eure
Vendredi 11 janvier à la cuma de Morainville-Jouveaux (Asnières)

Entraid Vidéos

Semis direct: 14 outils comparés dans la Somme

Quelle sera la place des cuma dans la PAC 2020 ?

Zapping 2019: de Super Mario aux distances de freinage d’urgence

[Interview] Des collectifs pour des actions efficaces

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement