Présidence: 6 bonnes raisons de sauter le pas

Vous pensez ne pas avoir l’étoffe d’un président? Détrompez-vous. Voici 6 excellentes raisons pour lesquelles la fonction pourrait vous aller “comme un gant”.

Vous pensez ne pas avoir l'étoffe d'un président? C'est peut-être pour cette raison que vous êtes le meilleur candidat! Explication avec Marjorie Lambert, consultante en management agricole et fondatrice de la société AndConsulting. ©Blackbox Studio

Avec la rentrée vient le temps des chaises musicales au sein des conseils d’administration. Ou éventuellement un dernier tour de piste avant de passer le relais pour la nouvelle année. Certaines places sont à pourvoir et notamment celle de président(e).

Pour cette rentrée, avec la rédaction d’Entraid, nous avons souhaité vous envoyer un flot d’ondes positives, à vous, femmes et hommes de terrain, avant tout agriculteurs, et leaders potentiels.

«Président, ça jamais!»

Ne jamais dire jamais… Toutes ces raisons qui font que la fonction ne vous attirait pas, fait peut-être de vous le candidat… idéal!

«Je suis agriculteur, je n’ai pas l’étoffe d’un président»

Une petite voix vous dit que vous n’êtes pas à la hauteur… Gardez bien en tête deux éléments fondamentaux:

  • Vous avez été élu. Parfois même, on est venu vous chercher! Vos pairs vous reconnaissent en tant que leader. Donc capable d’incarner cette fonction.
  • Vous n’êtes pas complètement sûr de vous… tant mieux pour le collectif! Vous allez être vigilant. La perfection n’existe pas. Le collectif gagne à être mené par une personne qui fait de son mieux et qui consulte ses pairs.

«Si j’avais été lui, j’aurais…»

Chaque agriculteur s’est déjà dit cela en pensant à un de ses présidents.

La bonne nouvelle: c’est votre tour! Et vous allez «pouvoir» agir ou du moins faire de votre mieux.

Un nouveau président, un nouveau style de leader, et tout le monde devient attentif, sentant l’action proche et les changements venir. Attention néanmoins à ne pas aller trop vite.

«On est ce que l’on fait»

Votre façon d’interagir avec les gens, de travailler en collectif, de gérer, de prendre des décisions, fait peut-être déjà de vous un «président».

L’expérience et  la reconnaissance sont déjà là. Finalement vous ne faites «que» mettre à disposition vos compétences pour une mission donnée.

Vous êtes agriculteur et en capacité d’être au niveau de cette fonction car…

Vous avez des valeurs et lorsque vous vous engagez, cela a du sens.

Vous êtes habitué, plus que n’importe quel entrepreneur et leader, à vous adapter: climat, réglementation, marché, gestion des risques…

Vous avez l’habitude de mener des projets. Votre approche est globale. Soyons honnêtes, les actions pour atteindre l’objectif manquent parfois un peu d’ordre, car l’action prédomine dans votre métier.

Au fil des projets individuels et collectifs, vous apprenez néanmoins à prendre un peu plus le temps de structurer vos démarches. En cela, la présidence est un véritable challenge et riche d’enseignements.

Vous êtes dotés d’une force de travail, qui peut faire penser aux autres que vous pouvez tout faire…

Il existe souvent un système D… Le commun des mortels ne sait pas/plus toujours bricoler et sortir du cadre, faire face à l’urgence et l’imprévisible… L’agriculteur (-trice) oui!

Et finalement: l’homme fait la fonction

Par votre savoir-être, vos savoir-faire, vos expériences, vous allez contribuer à apporter quelque chose d’unique au collectif.

Peut-être n’incarnez-vous pas le «président type». Néanmoins, le collectif vous a choisi. Vous êtes le président idéal dans votre temps.

Finalement vous ne faites «que» mettre à disposition vos compétences pour une mission donnée: chaque président impose son style,

Maintenant à vous de jouer!


Marjorie Lambert est consultante en management agricole et fondatrice de la société AndConsulting. Elle livre chaque mois à Entraid sa vision du management au quotidien avec à la clé des conseils pratiques. Ce mois-ci, « Présidence: 6 bonnes raisons de sauter le pas »

Retrouvez l’ensemble de ces chroniques sur le management agricole et son regard employeur dans le dossier spécial Entraid: Manager au quotidien.

 

Manager dans le secteur agricole employeur

Les conseils de Marjorie Lambert en management agricole pour les employeurs du secteur agricole.

Entraid Vidéos

Ai-je le droit d’interdire l’usage de son portable à un salarié?

Mécanicien en cuma, un métier riche

[Recrutement] Différencier compétence et aptitude

« Il faut communiquer! » OK, par où on commence?

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement