Quand et comment implanter le couvert?

C’est la question essentielle que se posent les agriculteurs pour réussir l’implantation et la levée de la couverture de leur sol.

Le semoir à dents, une très bonne solution pour un semis précoce juste après la moisson "au cul de la batteuse" dans une paille broyée.

Il n’existe pas de recette type pour réussir à coup sûr son couvert végétal. Il faut prendre en compte les facteurs environnants et les anticiper afin d’être prêt au moment venu de semer sa couverture du sol. Les périodes de semis peuvent être différentes suivant les conditions climatiques, les types de sol et le stade de la culture en place (récoltée ou non). La méthode d’implantation s’adapte généralement aux périodes, aux conditions de semis et aux espèces que l’on souhaite semer.

période favorable

Les techniques et périodes de semis sont liées au type de couvert. Pour maximiser sa réussite de levée, il faut l’implanter dans un sol avec un taux d’humidité suffisant. Dans la majorité des semis de couverts végétaux (hors semis simultané à celui de la culture précédente ou dans cette dernière), la période idéale se situe au plus proche de la récolte de la culture en place. Juste avant, pendant ou juste après la récolte d’une céréale par exemple. Ce semis très précoce vise à profiter de l’humidité du sol préservée dans la paille.Aujourd’hui, la majorité des semis de couverts ont lieu entre le 15 août et le 15 septembre. Ils sont tributaires de la pluviométrie qui est souvent faible et irrégulière en saison estivale. Le semis tardif permet néanmoins une intervention mécanique plus souple qu’un semis très précoce.

moment du semis selon le type de couvert vegetal implante

techniques adaptées

La méthode d’implantation des couverts végétaux est principalement liée à la période de semis. Il existe quatre grandes techniques de semis : semis en même temps qu’une culture ; sursemis dans une culture installée ; semis sous mulch lors de la récolte ou juste avant ; semis après récolte, sur sol travaillé ou non. Cette dernière technique est la plus répandue.

combinaison gagnante

L’implantation d’un couvert végétal est à appréhender comme une culture de vente. La période et le mode d’implantation sont à réfléchir en amont, en lien étroit avec les espèces choisies. Bon nombre de matériels de semis existent sur le marché. Une stratégie  évolutive peut s’avérer payante pour s’adapter aux conditions de l’année et à la pluviométrie. Un investissement en collectif permet d’accéder à une gamme de matériels de semis diversifiée et répondant à ces conditions variables.

technique semis couverts vegetaux

À LIRE AUSSI :

Les couverts en démo : semis, récolte ou destruction

Le sol, un sujet bien couvert

Quatre outils de destruction de couverts au banc d’essai

Entraid Vidéos

Quand détruire le couvert avant un maïs fourrage?

Un bec pour la moisson du chanvre

Comment se lancer dans le semis direct ?

Agriculture de conservation : les éleveurs ont de gros atouts

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement