Nouvelle convention collective: comment « reclasser » un chauffeur de désileuse?

Les employeurs de salariés permanents en cuma doivent “reclasser” ces emplois avant l'établissement des bulletins de paie de janvier 2021. Voici un "cas repère" concret pour un conducteur de désileuse, aussi appelé chauffeur de désileuse.

désileuse automotrice cuma des Eleveurs de Liens

Voici la pesée établie sur un profil “classique” de chauffeur de désileuse automotrice. Ou comment reclasser un chauffeur de désileuse.

En complément, vous trouverez plus loin le détail des missions et les caractéristiques du poste qui ont servi à son établissement pour pouvoir les comparer. Attention : il ne s’agit que de « cas repères ». Chaque employeur doit pouvoir réaliser sa propre “pesée”.

Par ailleurs, il est important de noter que « pour les salariés en poste à la date d’entrée en vigueur, cette nouvelle pesée de l’emploi ne peut pas entraîner de baisse de la rémunération », souligne Christophe Nicaud, animateur Emploi au sein de la fédération des cuma Bretagne-Ille-Armor.

Important aussi de noter qu’il s’agit de reclasser des « emplois » sur la base d’un socle de compétences essentielles, et non de reclasser des salariés. De même, il s’agit de définir un salaire minimum, et non un salaire réel.

Reclasser un chauffeur de désileuse

L’employeur peut faire varier le degré de technicité s’il estime par exemple qu’une maîtrise moins importante suffit à cet emploi, ou que les compétences relationnelles y sont indispensables, ce qui peut être le cas pour un conducteur de désileuse, lorsque, notamment, les échanges sur la qualité de la ration sont indispensables.

Vigilance aussi: les conditions de travail spécifiques à cet emploi de chauffeur de désileuse (travail 6 jours/7, dimanche travaillés etc) ne sont pas valorisées dans cette classification. Elles peuvent justifier une valorisation complémentaire (sans modification du coefficient applicable)

 

Avec un coefficient (soit la somme totale des points associés au 5 critères classants) de 37, cet emploi est associé au palier n°5, lequel correspond à un salaire minimum applicable de 11,10€/h brut.

Missions générales du conducteur de désileuse

  • Assurer la conduite et la mise en œuvre des chantiers dans le cadre des services de la Cuma
  • Garantir le maintien en bon état du matériel et des équipements de la Cuma

Reclasser un chauffeur de désileuse : les activités principales

  • Préparer le matériel en amont des chantiers : nettoyage, graissage, réglage, changement de pièces d’usure si nécessaire
  • Contrôler les éléments de sécurité avant utilisation
  • Conduire le matériel sur la route (déplacements) et sur les exploitations (distribution de la ration)
  • Réparer le matériel en cas de panne
  • Enregistrer le temps de travail quotidien, les bons de travaux, les temps d’intervention par activité et par adhérent 

Reclasser un chauffeur de désileuse : les compétences requises

  • Savoir conduire un engin agricole, une désileuse automotrice
  • Connaître le matériel utilisé, les grands principes de réglages (mécaniques, boîtier électronique)
  • Savoir réaliser des opérations en mécanique : niveau basique
  • Connaître les consignes et les règles de sécurité
  • Etre à l’écoute des responsables et des adhérents
  • Etre capable de s’adapter à différentes conditions de travail sur les exploitations et à de nombreuses méthodes de travail différentes
  • Savoir utiliser l’application Chronocuma
  • Avoir des qualités relationnelles : écoute, sollicitation du responsable si nécessaire, discrétion, travail en équipe

Liens hiérarchiques avec d’éventuels autres emplois

Employeur : Cuma de …, représentant légal M.

Intervention pour services de la Cuma : directives données par le responsable salarié (…)

Relations opérationnelles avec d’autres salariés

Non

A lire également : Nouvelle convention collective : comment reclasser les emplois ?

Pour retrouver toutes les actualités de cette thématique : le dossier pratique « Nouvelle Convention collective »

Entraid Vidéos

5 choses à ne plus faire au volant du tracteur

Autocollants « Angles Morts » : obligatoires dans l’agricole ?

4 astuces faciles en termes de reconnaissance

Fidélité à une marque de tracteur : qui est le champion ?

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement