Renforcer les équipes dans le Puy-de-Dôme

Réussir le renouvellement des générations et soulager au maximum présidents et trésoriers de cuma des tâches administratives sont deux des sujets majeurs abordés à l'assemblée générale de la fdcuma du Puy-de-Dôme.

Renouvellement des générations et emploi partagé mis à l’honneur lors de l’AG de la fdcuma du Puy-de-Dôme.

Pascal Rossignol, président de la cuma de Pontgibaud, a accueilli dans la salle des fêtes de la municipalité une soixantaine d’adhérents de la fdcuma du Puy-de-Dôme pour son assemblée générale du 31 janvier. Jérôme Arnaud, président de la fdcuma, était accompagné de son bureau et du président de la fncuma Luc Vermeulen. “ Les trois jours de Congrès national qui se sont déroulés en juin à Clermont-Ferrand ont été un succès”, s’est félicité Luc Vermeulen, en rappelant que “dix régions, 70 cuma et environ 350 adhérents ont découvert à cette occasion l’agriculture du Puy-de-Dôme.”

Une nouvelle génération de responsables

Mais pour cette assemblée générale départementale, c’est de renouvellement réussi des générations dont il a été question. Un trophée d’honneur était décerné à la cuma des Hautes Combrailles, dont l’ancien président, Yves Barret, a passé la main à Pierre-Edouard Barret. Créée en 1979 pour la récolte des fourrages, cette cuma a grandi pour fédérer aujourd’hui 150 adhérents, 6 groupes pour épandeurs, faucheuses, bétaillères et couloirs de contention, combinés de semis, bennes, pour 250 000 € de chiffre d’affaires. Elle entretient en outre des relations avec les cuma voisines la Ribeyre, Puy du Faux, Biollet, Pontgibaud… Comme elle, la plupart des cuma du département accueillent de jeunes agriculteurs, et avec ces nouvelles générations, des projets voient le jour.

Développer l’emploi partagé administratif

Il était également question d’emploi dans les cuma. Olivier Souzy a rejoint l’équipe de la fdcuma en mars 2019. Il est plus particulièrement chargé de répondre aux questions sur le machinisme. “Un nouveau recrutement, prévu dans les semaines qui viennent, va renforcer encore l’équipe d’animation de la fdcuma”, a annoncé Jérôme Arnaud. “Conscient que la gestion administrative des cuma pèse de plus en plus lourd pour les présidents et trésoriers, la fdcuma va tester cette année le développement de la facturation pour le compte des cuma. Mais c’est surtout la réflexion sur le salariat partagé pour l’assistance administrative qui ouvre des perspectives. Il permettrait de libérer du temps et de soulager les responsables de cuma.”

Entraid Vidéos

Quelle sera la place des cuma dans la PAC 2020 ?

Zapping 2019: de Super Mario aux distances de freinage d’urgence

[Interview] Des collectifs pour des actions efficaces

Entraid Magazine de novembre 2019

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement