ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Désherbage réussi avec 70% d’herbicides en moins

Partager sur

Désherbage réussi avec 70% d’herbicides en moins

Les buses du pulvérisateur ARA s'activent individuellement si une adventice est identifiée.

Les essais de désherbage après reconnaissance d’adventices réalisés par Eureden et ecoRobotics font apparaître une efficacité de 95% tout en économisant 70% d’herbicides.

La coopérative bretonne Eureden et le constructeur ecoRobotix se félicitent de leur première saison de désherbage sélectif sur haricots. Un test réalisé avec le pulvérisateur ARA. Cet outil développé par la société suisse ecoRobotics possède des buses très rapprochées pouvant descendre à une zone de couverture de seulement 3x8cm. Elles s’activent individuellement à partir de l’analyse d’images en temps réel. Le but: ne traiter que les adventices identifiées et non l’ensemble de la culture.

Le constructeur annonce plusieurs types d’applications. D’une part sur les cultures en ligne: betteraves, colza, repousses de pomme de terre, maïs, soja…. D’autre part sur les légumes de plein champ: haricots, oignons, salade, épinards… Et enfin sur les prairies et les cultures intercalaires.

désherbage de haricots par ecoRobotics et Eureden

La culture s’en porte d’autant mieux.

Test du pulvérisateur ARA: un désherbage efficace à 95%

Eureden a réalisé des essais en 2021 dans le Morbihan, sur 40ha de haricots de plein champ. La coopérative fait état d’une «réduction des quantités de matières actives utilisées de 70% avec jusqu’à 85% de diminution de la surface traitée». Elle a observé «une destruction des adventices à 95% sur les surfaces traitées, ce qui est conforme à un itinéraire technique conventionnel».

Par ailleurs, ce niveau permet «une récolte mécanisée et une valorisation industrielle normales». Enfin, Eureden précise que les quantités récoltées se sont avérées identiques, «même avec une diminution de 70% de produit utilisé».

Sur d’autres cultures

Le partenariat entre ecoRobotix et Eureden a commencé en 2017. Il va se poursuivre avec un déploiement à grande échelle sur les haricots et des essais sur d’autres cultures. Le coût du pulvérisateur sélectif ARA n’a pas été précisé par les acteurs du projets.

Enfin, à lire en complément sur l’identification en temps réel des adventices: