Intercuma des Foumérous en Aveyron: une AG réussie grâce aux réunions de service

En région Gestion d'équipe
Caler une réunion de service avec l'AG: une bonne xolution pour mobiliser les adhérents.

Pas toujours aisé de mobiliser pour les intercuma, au sein desquelles les utilisateurs peuvent se sentir éloignés. Aux Foumérous, les réunions de service ont bien aidé.

22/10/2018 - 15:10

Une trentaine d’adhérents se sont retrouvés le 25 septembre à Luc pour l’assemblée générale annuelle de l’intercuma, un nombre qui ne cesse d’augmenter au fil des années, grâce à la volonté des responsables de l’intercuma de réduire l’éloignement avec ses adhérents.

Partagez cet article: Intercuma des Foumérous en Aveyron: une AG réussie grâce aux réunions de service

Pour mobiliser « leurs troupes », les responsables de l’intercuma ont réfléchi sur comment mieux communiquer avec les cuma locales adhérentes et les utilisateurs de ses services. Depuis plusieurs années, elle s’oblige donc à organiser des réunions de services lors de son assemblée générale, apportant plusieurs avantages.

Le premier est de s’assurer d’au moins une réunion annuelle de chaque service, même si celui-ci n’a pas d’actualités ou de projets immédiats ; le second est de faire participer directement les utilisateurs de ses services qui adhèrent au travers de leur cuma locale, étant précisé que des décisions importantes sur l’organisation des services seront prises ce jour-là.

Un dynamisme remarquable

Conséquence directe de la mobilisation: un dynamisme remarquable. L’actualité de l’intercuma est dense et les projets ne manquent pas, comme rappelé par Francis Bouloc, président de l’intercuma, dans son rapport moral lors de l’Assemblée Générale.

Il y a la première campagne réalisée avec le nouveau trieur, le renouvellement du retourneur d’andains, la location et le prochain achat de la défibreuse, un premier bilan sur l’activité salarié de l’intercuma, des échanges avec une autre intercuma, celle du Villefranchois, la communication organisée autour de l’intercuma lors des réunions de secteur (plaquette et interventions des responsables pour présenter l’intercuma : démarches issues du dispositif DiNA).

La prochaine réflexion et donc le prochain projet est la création d’un service pour le reconditionnement du foin en vrac, avec un « doseur à foin ».

 

Sandrine Anglade
Publicité
Simple Share Buttons