Plus de polyvalence pour le Solitair 9+ grâce à une trémie compartimentée

Tour d'horizon des nouveautés Lemken 2021 dans le domaine du semis avec deux présentations phares : l'arrivée du semoir pneumatique Solitair 9+ Duo, capable d'associer deux produits, et l'optimisation du système trémie frontale et barre de semis, avec la présentation du Solitair 23+.

Le semoir Lemken Solitair 9+ gagne en polyvalence grâce à l'adoption d'une trémie compartimentée. (Crédit: Lemken).

En 2020, Lemken renouvelait son best-seller et présentait le semoir pneumatique Solitair 9+. La firme allemande poursuit ce renouvellement cette année avec l’arrivée du modèle à trémie séparée : le Lemken Solitair 9+ Duo. Un outil permettant l’implantation simultanée de semences, d’engrais ou de cultures dérobées.

Lemken Solitair 9+ Duo simple shot et double shot

En outre, la trémie de 1.850 litres de capacité peut se répartir à 50/50 ou 60/40. Deux versions du semoir sont disponibles.

D’une part le Solitair 9+ Duo simple shot. Dans cette version, les deux semences (ou la semence et l’engrais) sont combinées après leur passage dans les deux unités de dosage électrique. Ensuite, l’ensemble est déposé dans le sillon du même rang via le système doubles disques Lemken.

D’autre part le Solitair 9+ Duo double shot va plus loin dans la polyvalence. Ici, les deux semences (ou la semence et l’engrais) s’écoulent séparément via des circuits distincts. En effet, le semoir reçoit deux têtes de répartition. Ainsi l’implantation des deux semences se fait en rangs séparés. A noter, cette version permet de semer à deux profondeurs différentes et avec deux forces de rappuis différentes. Bien entendu, la version double shot peut mélanger les deux composants et travailler comme la version simple shot.

Le Solitair 9+ se décline en deux largeurs de travail: 3 et 4m. Actuellement disponible à la commande, les premières livraisons sont attendues pour janvier 2022.

Compatibilité Isobus pour la trémie frontale Solitair 23+

Par ailleurs, Lemken annonce avoir optimisé son ensemble trémie frontale et barre de semis. La marque dévoile ainsi la trémie frontale Solitair 23+ qui adopte le protocole Isobus. Là encore, ce gain technologique permet d’accroître la polyvalence de l’outil. En outre, les réglages comme la densité de semis ou la coupure de tronçons se pilote via la commande maison MegaDrill, ou le terminal Isobus du tracteur ou le terminal CCI.

Lemken Solitair 23+

La trémie frontale Solitair 23+ est déjà disponible. Pour les nouvelles barres de semis Optidisc, il faudra patienter jusque janvier 2022. (Crédit: Lemken).

De plus, Lemken élargit son offre en barre de semis Optidisc et présente 4 nouvelles configurations. D’une part 3 et 4m de largeur en châssis rigide. D’autre part 5 et 6m en châssis repliable. Ces deux dernières versions reçoivent un châssis supplémentaire pour les déplacements sur route.

présentation Lemken Solitair 9+ Duo

Le châssis de transport vient s’atteler sous la barre de semis Optidisc une fois celle-ci repliée pour la circulation sur route.

A lire également dans l’actualité Lemken:

Fiche technique: tout savoir sur le déchaumeur hybride Lemken Koralin.

Un agriculteur allemand sème ses couverts avec sa charrue Lemken.

Entraid Vidéos

[En direct d’Innov’Agri] Une remorque polyvalente à fond tirant

[Avant-première] Montez à bord du nouveau New Holland T7 HD

Un tracteur robot qui enjambe les outils

Guilbart: une dent ultra fine pour le semis direct

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement