ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Une dixième station effluents viti en Médoc

Partager sur

Une dixième station effluents viti en Médoc

Les vignerons du Médoc vont passer eux aussi au traitement de leurs effluents de cave. Ils avaient constitué une association en mai 2010 pour porter le projet. Deux ans plus tard, le président Christian Bénillan rend son tablier.

L’association a fini son travail: vérifier la faisabilité d’une installation collective que portera la cuma vinicole Médoc Environnement . 52 châteaux et caves particulières, plus de 1000 ha de vignoble, sont engagées pour le traitement de leurs effluents de cave, la plupart déjà adhérentes de cuma locales.

15 administrateurs, un par commune où siègent des exploitations adhérentes, et une présidente, Sylvie Berrouet viticultrice à Saint Yzans du Médoc. En parallèle, les viticulteurs vont mettre leurs chais aux normes et régler le volet vini et viti (phytos). La cuma envisage d’installer son unité de traitement à Couquèques, en limite de Blaignan. Après les études de sol, elle va lancer les appels d’offre auprès des constructeurs et monter le dossier de financement. Objectif : station opérationnelle pour les vendanges 2013. 650 caves particulières utilisent ce type de service en Gironde, et une onzième installation est prévue sur Loupiac et Sainte Croix du Mont.

Jean Morère